Bon, ben…va falloir s’y remettre, maintenant.

 

De retour d’un séjour prolongé à London chez la BFF.

Oui oh, ça va hein.
J’avoue, je devais rentrer lundi dernier, et une chose en entraînant une autre eh bien, j’ai prolongé jusqu’à aujourd’hui.
Et ce malgré les 15° quotidiens et la pluie battante. J’ai dû ressortir collants et pulls, je l’ai super bien vécu. Mais à Londres, avec mon Dindon, j’ai envie de vous dire : que demander de plus?
En plus (si j’ai la motivation ce dont je doute grandement vu que je n’ai même pas fini de raconter San Francisco je vous le raconterai mieux que ça), on a rencontré une petit blogueuse british trèèès sympathique qui nous a trimballé dans des petites adresses incroyables de VRAIS anglais. Allez, devinette: facile je l’ai dessinée récemment.

Voilà, en vrac ce séjour ça a été:

parapluies et permanentes chourcoutées au crachin du matin, danses du booty en club hip hop (où nous étions quasi les seules blanches et où les gens applaudissaient en tapant sur les murs) (énooooorme), Topshop, pleurs incontrôlés au restaurant après avoir un peu trop mentionné Titanic (et de ce fait, yeux de Panda toute la soirée), burgers/frites/cheesecakes/chocolats viennois/burgers/pancakes à gogo, essayages effrénés de tutus grotesques et robes lamées dans des sous sol de friperies, toilettes en forme d’œufs géants utilisées pour tourner un petit clip maison de Bad Romance, mini expo d’Ellen Von Unwerth (MA PHOTOGRAPHE d’amour avec Terry Richardson), Franglais et fous rire associés, mini short, jupes en plastique et boots cloutées, chats, cocktails, Quand Harry Rencontre Sally, Sargent (mon amoureux à qui je rends visite dès que je pose une patte à Londres, au Tate Britain), Damien Hirst, jardins fleuris, Lentilles au Bleu en terrasse, House party et cotillons…

Bref, la vie la vraie quoi.

Et ça a été la découverte de l’écrivain Jim Fergus, avec son roman Marie-Blanche.

 

J’en profite que je vous tiens et que j’ai envie de tailler un peu la bavette pour faire une parenthèse. Ce roman, là: mais c’était juste immensément énorme.

Je me suis tellement retenue de chouiner en lisant les dernières pages à l’aéroport ce matin.
L’auteur revient en parallèle sur la vie de sa grand mère maternelle et de sa maman, la vie de l’une et son expérience traumatisante influençant clairement la vie de l’autre. On suit donc la vie de Renée, grand-mère de l’auteur, dans les années 14 à 30 : fille d’une famille bourgeoise, elle se fait rapidement adopter par son Oncle Paternel (amant de sa mère) qui s’avère être un immense manipulateur pédophile, qu’elle aimera malgré tout toute sa vie (oui, ce sont des pages très dures). Puis on suit donc, en même temps, par ellipses, la vie de Marie Blanche dans les années 40 à 60. Femme complexée et étouffée par une mère froide et humiliante, elle sombre dans l’alcoolisme très tôt et tente tant bien que mal de s’en sortir.
Oui alors je vous voit venir: pas très gai tout ça.
Certes.

Mais moi j’aime quand c’est pas gai. Ce bouquin m’a filé des frissons, je le lisait partout et tout le temps, et j’ai fait traîner le plus possible les cent dernières pages parce que le fermer m’angoissait d’avance. La quête de cet auteur (vous savez bien que moi et les histoires de familles…) humble et sensible (qui arrive à écrire des atrocités sans jamais qu’il ne soit question de sa propre souffrance…) ça m’a retourné le ventre.

Si ça vous intéresse, voici quelques liens qui en parlent beaucoup plus finement que moi:

Ici

ou là

Parenthèse fermée. Voilà.

Sur ce, bonne nuit, mes lamas doucereux du Guatemala. Il est temps que je reprenne le cours de mon existence française.

 

xxxx

Share on TumblrShare via email

Tags: , , , , , , , , , ,

35 Commentaires à “Bon, ben…va falloir s’y remettre, maintenant.”

  1. léa 17. juil, 2012 à 1 h 01 min #

    AHHHH je suis la première !! OUUUH tu as rencontré la bloggeuse de malade qui se maquille à l’envers !! ENHHHH tu as passé deux semaine à London ! chanceuse va ! :DDD

  2. Oph 17. juil, 2012 à 1 h 17 min #

    Nan mais au bout d’un moment va VRAIMENT falloir que j’aille à Londres moi ! A chaques fois que tu postes sur cette ville ça me fais litteralement BAVER ! Bref ! Si j’y vais, je penserai à toi et te rendrai certainement un grand hommage là-bas (je me comprend …) !

  3. Paradi 17. juil, 2012 à 6 h 55 min #

    Les œufs … c’était au Sketch,chez Pierre Gagnaire ?

  4. Erica 17. juil, 2012 à 7 h 01 min #

    I just love your illustrations! Really beautiful!

  5. Anne 17. juil, 2012 à 8 h 02 min #

    Wahouuu je veux partir à Londres!!!!!!
    Mais surtout, une fois de plus, après Anais Nin, je me retrouve à faire une commande sur http://www.decitre.fr pour acheter ce livre!!!!

  6. LikeaSmiile 17. juil, 2012 à 9 h 14 min #

    Trop du bol ta rencontré Stella !!!Je suis déjà allez en Angleterre mais pas à Londre malheureusement!!
    Big kiss

  7. Eiméon 17. juil, 2012 à 9 h 24 min #

    Canoooon! Ça donne envie d’y retourner..

  8. Sweat Gossip 17. juil, 2012 à 9 h 42 min #

    Oh <3 Moi aussi je compte y aller bientôt!

  9. B-Ldn 17. juil, 2012 à 9 h 55 min #

    Est ce que tu connais aussi la photographe Annie Leibovitz, si tu ne la connais pas je te conseille d’aller voir un peu ce qu’elle fait, j’apprécie vraiment son boulot.

  10. Chloé 17. juil, 2012 à 9 h 56 min #

    Non mais Londres c’est bien mais c’est paaaaaas la meilleure ville non plus!
    Par contre le coup du topshop ça c’est cool: et j’aime bcp ton style de dessin!

  11. Lady & Olga 17. juil, 2012 à 10 h 27 min #

    Bon courage pour ton retour parmi nous ! c’est l’été mais un été capricieux et indécis, comme quand tu es partie donc il faut que tu gardes ton parapluie dans ton sac ;) et puis c’est Flutiou qui va être content aussi ;)

    bisous

  12. Sandrine 17. juil, 2012 à 11 h 24 min #

    Tu donnes trop envie de retourner à Londres :p

    Si tu as aimé ce livre , il faut absoooolument que tu lise du même auteur « 1000 Femmes blanches » (superbe, magnifique et tout et tout)

  13. Lily 17. juil, 2012 à 12 h 00 min #

    A propos de Marie-Blanche, je suis une super fan de Jim Fergus depuis le début, et ce roman là m’a fait mal. Pour moi Jim s’est trop abaissé et torturé avec cette histoire de famille.
    Dans un sens je comprends parfaitement son besoin de laver l’honneur de sa mère, et j’y aurais mis la même hargne, mais par moment j’ai eu envie de lui dire d’arrêter, que ces histoires c’était du passé, que cela les avait suffisament salis et fait souffrir comme ça, et que cela ne le concernait plus, lui et son immense talent.
    Quand on pense qu’il a passé 4 ans sur l’écriture de cette histoire sordide, alors qu’il est capable de nous créer des choses merveilleuses, ça nous laisse imaginer le trauma qu’il devait se trainer le pauvre !! (et ça fait d’autant plus de peine)
    Bon certes, c’est aussi signe que c’était important pour lui, alors voilà une bonne chose de faite, mais pour moi ce qui est propre à cet auteur, ce n’est pas ça, et j’espère qu’il va se retrouver maintenant !!!

  14. Emilie 17. juil, 2012 à 12 h 12 min #

    Tout d’abord, j’adore ton blog, je viens quotidiennement depuis que tu as emménagé sur ce site. Je suis une très grande fan de tes illustrations, j’ai acheté tes deux bouquins récemment, malheureusement j’ai raté ta dernière séance dédicaces, tu en feras une autre prochainement ou pas ?

    Je me lance enfin à te laisser des commentaires (chose que je ne faisais jamais auparavant) ^^

    Bref,
    très beau post. Tu me donnes vraiment envie d’aller visiter Londres ! D’ailleurs, je devais y aller il y a quelques jours, je t’aurais peut-être rencontré, qui c’est ? ^^

    Bisous.

  15. Diglee 17. juil, 2012 à 12 h 40 min #

    B-Ldn> Évidemment, je l’aime beaucoup! mais je préfère l’audace d’Ellen Von Unwerth.

    Lily> Je pense que quand on est écrivain, écrire est le meilleur moyen d’exorciser nos démons: et vu la densité et la noirceur de ce récit, je n’ose imaginer le poids qu’il a porté sur ses épaules toute sa vie. Écrire et ressasser le passé lui a simplement permis d’aller de l’avant et de se libérer. De pardonner à sa mère, aussi, peut être. Du coup je trouve que c’est très beau. Le sordide n’en est pas moins intéressant, et parfois il faut aller là où ça fait mal pour retrouver un peu de lumière. Enfin, c’est mon avis et je comprends tout à fait qu’on puisse trouver ce retour en arrière un peu masochiste.

    Paradi> Oui! ;)

  16. Clarisse de JunkShopClothes 17. juil, 2012 à 14 h 40 min #

    Disons que tu t’es pas ennuyé!! ;)
    T’a bien eu raison de profiter!
    Tu m’a trop donner envie de lire Jim Fergus! Je viens de l’acheter!! :)
    Bon courage pour le retour!

  17. Angela Donava 17. juil, 2012 à 15 h 08 min #

    j’aime le dessin!Super!

    Angela Donava
    http://www.lookbooks.fr

  18. Illustration 17. juil, 2012 à 15 h 25 min #

    Londres! Rhaaaaa j’adore cette ville.
    Belle illustration comme d’hab.

  19. Myriam 17. juil, 2012 à 17 h 27 min #

    Moi aussi je suis allée acheter Marie Blanche de Jim Fergus :-)
    Hâte de commencer la lecture !!

    Ça fait quelques semaines que j’ai découvert ton blog et j’adore !!

  20. B-Ldn 17. juil, 2012 à 19 h 33 min #

    Ah Ellen Von Unwerth fait de très belles photos, très audacieuse comme tu dis :)
    En tout cas je préfère tout de même Terry Richardson :)

  21. Aurélie et Prosper 17. juil, 2012 à 19 h 57 min #

    J’ai découvert Londres la semaine dernière et j’ai adoré, je m’y suis sentie bien comme si j’y avais toujours vécu!
    Quand Harry rencontre Sally, c’était au PCC?

  22. Angélique 17. juil, 2012 à 20 h 02 min #

    Le livre à l’air génial, j’adore aussi les histoires pas toute gaie, et surtout, SURTOUT les histoires qui se passe dans les années 20 à 40 … à rajouter sur ma liste de livres à lire très vite (avec Anaïs Nin aussi!).
    Merci de nous faire partager ces découvertes et bon retours en France, le pays où les gens se retourne sur ton passage quand tu porte un simple short!! <3

  23. Noura 18. juil, 2012 à 13 h 11 min #

    Hé! pssssst…diglee! Je sais que ça a rien à voir avec l’article, mais y’a Patti Smith qui vient jouer avec son groupe au Pully For Noise (suisse) en août…si jamais t’es toujours à fond dans le perso…

  24. nanouxxx 18. juil, 2012 à 20 h 57 min #

    J’ai eu grande question: je sais que tu es très fan de lady gaga,mais pour moi Britney reste quand même la meilleure, qu’en penses-tu? ^^Pour moi c’est THE icone avec qui j’ai grandi,chansons/clips/tenues/chorés:tout est culte! jaurais aimé avoir ton avis meme si tu n’as surement pas le temps! jaime bcp ce que tu fais by the way!et je suis aussi très fan de titanic, je suis une inconditionnelle de leo depuis R&J(tu remarqueras que ce commentaire n’a rien avoir avec ton poste,tu m’excuseras, vive london anyway!;)

  25. Léa 19. juil, 2012 à 20 h 19 min #

    Chouette, un bouquin qui fait pleurer ! Dès que j’ai fini ma pile je vais me trouver celui là !

  26. chloe 19. juil, 2012 à 23 h 54 min #

    tu devrais essayer le roman Féroce de Robert Goolrick
    Il devrait te plaire :)

  27. MZelle Jeanne 20. juil, 2012 à 18 h 53 min #

    oooohh Londres again!! La chance!!! Au fait, je viens juste d’acheter et de dévorer ton bouquin, il est géniallisssime!! Et puis tu m’as émue avec ton message de remerciements: j’ai offert confessions d’une glitter addict à ma BFF (que je connais depuis le CE2, et l’Atlantique ne nous a pas séparées ,même après 2 ans d’exil à Miami, je la retrouve chaque été), et au moment où j’écris ceci, ma petite cousine de 5 ans est en train de te dessinner, après avoir feuilleté ton livre. Je vais lui dire d’ajouter des PAILLETTES PARTOUT!!!!! hhaann et j’ai poussé un cri lorsque j’ai vu la tranche DORÉE!! Incroyable, sublime!! VRAIMENT. J’ai aussi acheté ton agenda , qui est magnifique!! Mes illus favorites sont celles de Janvier, Mars et Juin!! TOUTES SUBLIMISSIMES!!! Ca y est, ma cousine a mis du glitter sur tes jeffreys (trèèès bien dessinnées, elle a du talent, cette petite!!) SANS QUE JE LE LUI DEMANDE!! Comme moi, je crois qu’elle a été contaminée!! Bref, encore BRAVO, tu es la meilleure, THE BEST!!!!

  28. Pauline 21. juil, 2012 à 17 h 43 min #

    Bonjour, il me semblait temps de poster un commentaire sur ce blog que je consulte presque quotidiennement depuis des mois déjà ! Tout d’abord, bravo pour tes illustrations Diglee, tu as un coup de crayon, une patte très personnelle et très agréable, si bien que je suis devenue une habituée sans même m’en rendre compte. En plus de ça, je trouve ça sympa d’assister à l’évolution de ta carrière, de tes voyages… Ca te rend un peu plus concrète, un peu plus « commun des mortels » ;) (Tu vas nier bien sûr, être aussi exceptionnelle que les fans le croient, mais nous n’en démordrons pas je crois !) Bref, continue comme ça, de faire ce que tu aimes au jour le jour, et de t’autoriser tes petites folies, parce que ce sont elles qui nous accrochent et nous font rêver (ben oui j’ai fantasmé sur San Francisco comment aurais je pu faire autrement ???) Des bisous !

  29. A. 21. juil, 2012 à 19 h 39 min #

    Je ne sais pas si tu as lu Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vignan, moins noir mais vraiment très émouvant.

  30. Joju 22. juil, 2012 à 0 h 31 min #

    Tu fais toujours de magnifiques voyages toi :) C’est sympa de nous faire partager! A chaque fois je bave devant tes récits! ^^
    J’ai acheté ton livre et j’ai adoré!!

  31. Diglee 22. juil, 2012 à 19 h 52 min #

    A.> OF COURSE! je l’ai dévoré… J’en parle ici: http://diglee.com/?s=devoir+de+m%C3%A9moire&submit=OK

  32. mlmp 23. juil, 2012 à 21 h 33 min #

    Voilà, les vacances arrivant, je viens de passer commande dudit livre qui vous a plut pour le lire tranquillement. Qui lira, verra.
    Merci encore de m’avoir donné envie d’avoir envie de le lire…

  33. Johanna 25. juil, 2012 à 9 h 51 min #

    Je n’ai pas lu « marie blanche », mais par contre du même auteur, j’ai dévoré « mille femmes blanches », c’était il y a au moins 5 ans, mais je ressens encore les frissons que m’a laissé sa lecture. Alors je ne saurai que trop te le conseiller…

  34. Pandore 25. juil, 2012 à 20 h 43 min #

    Héhé, je suis en train de lire ce bouquin, j’en suis au milieu…
    J’aurais aimé pouvoir « enquêter » comme l’a fait cet auteur pour comprendre ma propre histoire familiale. C’est impressionnant comme des histoires et des secrets de famille remontant à plus d’un siècle peuvent influencer à ce point les relations parents-enfants, encore de nos jours… =(
    Il ne reste qu’à analyser tout ça en sachant prendre du recul, et en espérant ne jamais répéter les mêmes erreurs!

    Lily>> je pense pas que ce bouquin ce soit du « ressassement », c’est avant tout un témoignage, certainement libérateur pour son auteur. C’est un peu facile de dire « c’est du passé n’en parlons plus », au contraire je trouve qu’il est essentiel de pouvoir mettre des mots sur le passé, pour pouvoir mieux envisager l’avenir. Taire des évènements parce qu’ils ont été négatifs, c’est se voiler la face, c’est nier sa propre Histoire.
    Si on empêchait les écrivains de s’appuyer sur leur vécu, bon nombre de chef d’oeuvre n’auraient jamais été édités ;)

  35. Aure 09. sept, 2012 à 19 h 02 min #

    Merci pour (encore une fois) ce super conseil de lecture.
    Ce bouquin m’a suivie sur la plage à Koh Lanta où je l’ai dévoré…. cette histoire est juste absolument saisissante…
    Je dirais peut être juste que quelques pages de moins ne feraient pas de mal, au boût d’un moment on ne se souvient plus nécessairement de qui a vécu quoi….
    Mais la claque qu’on se prend quand dans les dernières 100-200 pages on fait tous les liens, c’est assez fou!
    Enfin bref, j’ai adoré….!!!!!

    En plus, ou Marie-Blanche se rend (en Suisse), c’est vraiment pas loin de chez moi, donc ça fait assez drôle :) (même si c’est pas vraiment dans la banlieue de Lausanne, mais carrément au milieu entre Lausanne et Genève, dans une ville bien définie… lol)

    Enfin, je me réjouis de relire d’autre de tes conseils lectures, j’ai pas été déçue jusqu’à maintenant… :)

Laisser un commentaire