Le problème du modèle unique dans le monde de l’image

   diglee-post-grosophobie-4 diglee-post-grosophobie-5 diglee-post-grosophobie-6

diglee-post-grosophobie-8 diglee-post-grosophobie-9

 

diglee-post-grosophobie-10 diglee-post-grosophobie-11

diglee-post-grosophobie-13

diglee-post-grosophobie-15 diglee-post-grosophobie-16
olga

ninadiana

lena

Naya

 

 

barbie arvidastefanianooran

diglee-post-grosophobie-19
diglee-grossophobie-20

 

 

Voilà un article qui me pendait aux lèvres depuis bien longtemps.

Je me suis posé la question, au début: « est ce que j’accepte le deal? » « Est ce que je vais trop loin? » « Est ce que je ne la mincirais pas un peu malgré tout, pour éviter tout problème? »

J’ai vraiment hésité, cogité, pendant les premiers échanges de mails. Comme rien n’est frontal, tout est soigneusement contourné, j’y ai cru, j’ai eu de l’espoir, puis j’ai douté.
Je me suis demandée si ce n’était pas juste moi qui hallucinais après tout, qui étais parano, qui exagérais.

Et c’est quand j’ai lu toutes vos réactions de soutien et d’encouragement en postant le dessin sur ma page Facebook, que je me suis dit une bonne fois pour toutes que non, ça ne passerait pas.
Qu’il fallait être transparente: dire, montrer.

J’ai tellement d’éditeurs compréhensifs et investis, qui me laissent faire ma tambouille et proposer des choses qui changent, que quand je retombe sur ce type d’arguments je déchante: « Ouah, en fait, ça existe encore. »

En tout cas, c’était un sujet complexe à aborder parce que teeEEeeeellement vaste, et tellement sensible (le corps, c’est l’intime…).

J’ai donc décidé d’écrire aussi un article pour Madmoizelle à ce sujet, en parallèle de celui-ci, pour décortiquer un peu plus en profondeur mes modèles de références à travers quelques dessins de mon adolescence (petites pépites honteuses à la clé), et quelques exemples de commandes excluantes. Il était important de comprendre pourquoi MOI AUSSI j’avais été responsable de certains de ces standards excluants, en quoi mes images avaient aussi un impact, et à quel point j’étais régie par une image du beau complètement uniforme.
Mon travail a considérablement évolué aujourd’hui, suite à cette remise en question.

Pour faire exister tout ça un peu plus, on a eu envie de créer un hashtag, qui pourrait permettre de recenser les différentes demandes incongrues ou intolérantes des éditeurs/clients/Directeurs artistiques/scénaristes/réalisateurs etc.:
Un hashtag qui permettrait aux créatifs de publier quelques pépites glanées au fil de leurs commandes, et qui montrerait à quel point c’est monnaie courante dans le monde de l’image de ne valoriser qu’un seul modèle (hétéro-normé, blanc, beau, mince).
Ce hashtag, c’est: #TuPeuxJusteChanger.

Capture d’écran 2016-03-30 à 11.25.47

N’hésitez pas à vous en servir, en tant que simples lecteurs face à une pub outrageusement sexiste, retouchée ou excluante, ou en tant que créatif face à des briefs effarants. :)
Je reste persuadée que montrer, c’est déjà faire 50% du job.

Love,
Maureen

Tags: , , , , , , ,

292 Commentaires à “Le problème du modèle unique dans le monde de l’image”

  1. Maarion 29. mar, 2016 à 7 h 39 min #

    Merci.

  2. Carry 29. mar, 2016 à 7 h 39 min #

    Il fallait beaucoup de courage, tu peux être fière de toi !

  3. Alexia 29. mar, 2016 à 7 h 43 min #

    Rien à dire à part – MERCI MAUREEN!

  4. Camille 29. mar, 2016 à 7 h 46 min #

    Waouaw ! stupéfiante histoire mais… fabuleuse décision ! et bel article :)

    Je suis très fan de la jolie meuf en formes, d’ailleurs j’aurais vu ce dessin sur un livre j’aurais craqué (ou du moins je me serais dit « ahh j’aimerais bien lui ressembler ») . Donc oui les images ont de l’influence madame l’éditrice, même sur un petit roman divertissant ! Tssss !

    En tout cas merci de dessiner TOUTES les femmes et de nous donner confiance en nous par ce biais-là ;)

  5. Mathilde 29. mar, 2016 à 7 h 54 min #

    Je voudrais te remercier, déjà pour cet article plein de bon sens (comme d’habitude, je suis enjouée de voir de plus en plus de personnes , illustrateurs et non illustrateurs qui permettent de relayer publiquement un débat actuel cher à mon coeur), ensuite je suis modèle de nu depuis quelques temps déjà et ces derniers temps, je me sentais de moins en moins à l’aise avec l’image de mon propre corps quand j’y allais, bizarrement j’avais de plus en plus de mal au moment d’enlever le peignoir (alors que c’est toujours un plaisir pour moi normalement de pouvoir gagner un petit plus dans un environnement qui colle autant avec ma curiosité pour le dessin et la peinture). Ben la, c’est tout bête, tu m’as un peu rassuré :) alors merci!

  6. Lynn 29. mar, 2016 à 7 h 54 min #

    Bravo pour cet article

  7. Natacha 29. mar, 2016 à 7 h 56 min #

    J’attendais beaucoup cet article car cette histoire m’intéressait !
    C’est quand même un monde de demander un personnage mince alors qu’il est décrit tout à fait différemment !!!

    Par contre je rebondis sur ta surprise quant au fait que l’auteur n’a pas mot à dire vis à vis de la couv, je crois que même les très « grands » (= qui vendent beaucoup) ne valident pas leurs couv et n’ont quasi aucun droit de regard là dessus. En tous cas pour les petites publications c’est l’éditeur qui décide et basta ça c’est une certitude, moi qui aimerais être publiée un jour je me suis un peu renseignée sur comment tout ça se passait.

  8. Marou 29. mar, 2016 à 7 h 58 min #

    Je suis sans mot tellement j’aime cet article. Ce n’est qu’en en parlant qu’on peut faire évoluer les mentalités et réfléchir.

    Donc : MERCI !!

    Je serais curieuse de voir la couverture de ce roman au final

  9. Happy Swallow 29. mar, 2016 à 8 h 00 min #

    Bonjour Maureen,

    Cela fait plusieurs années que je suis ton blog, ton travail, et quelques petits bouts de ta vie donc.
    J’ai toujours été admirative de ton univers, et de plus en plus, de ton engagement.
    J’ai eu le privilège de te voir virtuellement évoluer via ton blog.
    Je suis anti campagne pro rondes, anti campagne pro mince. Je suis anti-tout ça finalement. Parce qu’on nous impose des corps que l’on n’a pas forcément, un standard de beauté à égaler, et ces derniers temps, un nouveau standard de beauté rond dans le but de culpabiliser certain(e)s et d’en déculpabiliser d’autres. La diversité. C’est ça la vraie beauté à mon avis.
    Etre beau, ce n’est pas être « comme », mais c’est être « différent. Nous sommes tous nés différents et je pense qu’il vaudrait mieux entretenir cette spécificité plutôt que de tenter de ressembler aux autres.
    Ces diktats sont tristes, mais aussi tellement ennuyeux à mes yeux. Il n’y a plus d’originalité, plus de particularités. On cache tout et on s’invente une apparence, parfois même une personnalité nouvelle.
    Alors merci de te battre pour ça, merci de soutenir aussi la cause des femmes. Merci pour ton travail.

    Je te souhaite une belle continuation dans ton travail et dans ce qui t’est cher.

    A bientôt,

    Julie

    PS : La première femme que tu as proposé est la plus réussie, car la plus particulière ;)

  10. justine 29. mar, 2016 à 8 h 03 min #

    Bravo !!!
    Cela fait un bien fou de lire ce genre d’article ! Un vrai régal.
    Les esprits bouges tellement lentement qu’il faut parfois les bousculer et tout envoyé valser.
    Et cette façon de ne pas nommer les choses et de tourner autour du pot… Tellement dérangeant.
    En tout cas tu as su respecter tes valeurs et ce en quoi tu crois, et c’est là le principal, et ce pourquoi on viens si souvent lire tes post. Mouak

  11. mademoiselle Caroline 29. mar, 2016 à 8 h 06 min #

    Merci !
    étant moi même grosse, euh pardon, ronde, MERCI.
    je n’ai JAMAIS pu dessiner quelqu’un me ressemblant (et pourtant, je ne fais « que » du 42, (mais le 42 est considéré « grande taille ») et je suis très sportive) dans une commande pub!
    tout comme à une époque on me demandait pourquoi le personnage que j’avais dessiné avait la peau noire.
    (pourquoi pas?)

  12. Mélusine 29. mar, 2016 à 8 h 07 min #

    BRAVO. Juste bravo à toi, d’avoir tenté de garder ton personnage telle qu’elle était, d’avoir tenté d’expliquer le pourquoi à l’éditeur, d’avoir refusé le contrat, d’avoir pris le temps d’expliquer pourquoi, d’avoir affiché les échanges aberrants avec l’éditeur… Je fais partie des lecteurs anonymes, qui ne commentent jamais, mais ça fait deeeeees années que je te lis. J’ai vu ton trait évoluer, tes préoccupations se faire plus fortes, tes avis plus tranchés et tu n’en es que de plus en plus intéressante. J’t’aime de plus en plus, du coup ♥

  13. Jesagrey 29. mar, 2016 à 8 h 11 min #

    Merci Diglee, love sur toi, paillettes, coeur coeur tout ça. Seul petit bémol pour moi qui suis grosse, (plus que Barbie Ferreira…) finir sur « une vraie femme ça a des formes » ne se dit pas… C’est sans doute maladroit, mais aucunement comparable à la grossophobie qu’on se prend dans la face au quotidien. Mais encore merci!

  14. pinkyclaire 29. mar, 2016 à 8 h 17 min #

    Un énorme merci à toi pour cet article qui mériterait d’être dans « Causette « !!!et oui, heureusement que le monde est rempli de belles femmes rondes, moins rondes, minces, grandes, petites, moyennes mais belles avant tout !!!DAns ce genre là, décathlon n’est pas mal non plus avec leurs vêtements de ski… Cette année, il a été décidé qu’il n’y aurait pas au dessus de la taille L mais bien entendu, juste pour les femmes… Donc, pour avoir un pantalon de ski pour aller skier justement, et bien, il m’a fallu aller chez les hommes… Bravo en tout cas d’avoir eu cette honnêteté et des valeurs de « poids « …

  15. Sarah 29. mar, 2016 à 8 h 19 min #

    L’éditeur te demande un truc, tu le fais, point, t’avais pas ton mot à dire.

  16. Mod 29. mar, 2016 à 8 h 20 min #

    Bonjour ! Bravo pour le post
    Naya est afro-féministe pas afro-américaine.

  17. Fred 29. mar, 2016 à 8 h 25 min #

    Je ne sais pas ce qui est pire, le discours du gars ou le fait qu’il ne saisis pas la portée négative de ce qu’il raconte…

  18. Sarah 29. mar, 2016 à 8 h 26 min #

    Diglee, tu n’as pas conscience que le petit pas que tu viens de faire est un gros pas. Tu fais partie de ces personnes qui influencent les gens directement parce que tu offres de l’image, du divertissement. On s’identifie aux photos, aux dessins, films etc. Et toi, tu as cette paire de couilles que d’autres n’ont pas eu et n’auront jamais.
    Au-delà d’être une dessinatrice de talent, tu véhicules quelque chose et tu l’as compris. C’est peut-être une petite goutte pour toi, mais n’oublie jamais l’effet papillon.
    Je vais pas pondre un laïus parce qu’à mon avis, tu dois en avoir des commentaires plus longs les uns que les autres mais juste une chose: CON-TI-NUE. Accroche-toi, bats-toi. Continue de dénoncer ces stéréotypes qui ne font que faire du mal à beaucoup de femmes. Tu as l’audace, le culot. Et c’est ça qui va faire bouger les choses.
    Go on !

  19. Sarah, Les Jolis Mondes 29. mar, 2016 à 8 h 26 min #

    Cool cet article, merci d’avoir partagé cette expérience. Il y a encore des stéréotypes bien accrochés… Ça me fait penser à un truc, dans un domaine différent mais tout aussi révélateur : j’ai bossé il y a quelques temps pour une jeune maison d’édition, pour laquelle j’ai rédigé un manuel scolaire. L’illustrateur avait accès à mes briefs et dessinait à partir de mes descriptions. Lorsque j’ai reçu ses premières illustrations (une trentaine dans mon souvenir), j’ai été marquée par l’absence de mixité ethnique dans ses dessins : tous les personnages étaient blancs, aucun n’avait la peau mate ou noire, aucun n’était d’origine asiatique, toutes les filles avaient les cheveux raides… Bien sûr je n’avais rien écrit de particulier concernant cet aspect dans mes briefs, je pensais qu’il allait de lui-même dessiner des ados de toutes les tailles, de toutes les morphologies et de toutes les origines. Je lui ai fait refaire une bonne moitié des dessins…
    Eh oui, les images ont un pouvoir fort et véhiculent forcément des messages !
    Belle journée,
    Sarah

  20. Sarah, Les Jolis Mondes 29. mar, 2016 à 8 h 28 min #

    Cool cet article, merci d’avoir partagé cette expérience. Il y a encore des stéréotypes bien accrochés… Ça me fait penser à un truc, dans un domaine différent mais tout aussi révélateur : j’ai bossé il y a quelques temps pour une jeune maison d’édition, pour laquelle j’ai rédigé un manuel scolaire. L’illustrateur avait accès à mes briefs et dessinait à partir de mes descriptions. Lorsque j’ai reçu ses premières illustrations (une trentaine dans mon souvenir), j’ai été marquée par l’absence de mixité ethnique dans ses dessins : tous les personnages étaient blancs, aucun n’avait la peau mate ou noire, aucun n’était d’origine asiatique, toutes les filles avaient les cheveux raides… Bien sûr je n’avais rien écrit de particulier concernant cet aspect dans mes briefs, je pensais qu’il allait de lui-même dessiner des ados de toutes les tailles, de toutes les morphologies et de toutes les origines. Je lui ai fait refaire une bonne moitié des dessins, il n’était pas super content mais je crois surtout qu’il s’est senti un peu bête…
    Eh oui, les images ont un pouvoir fort et véhiculent forcément des messages, des représentations !
    Belle journée,
    Sarah

  21. Madame Pivoine - Natacha 29. mar, 2016 à 8 h 30 min #

    Merci pour les personnes qui, comme moi, avons une image hors-norme.

    Mais d’ailleurs si l’héroïne du bouquin était black, t’aurait-on demandé de la dessinée moins noire, plus métisse?
    Un bouquin sur Stephen Hawking–> vous pouvez pas le faire moins handicapé?
    Un bouquin sur Winnie Harlow (cette mannequin qui a un vitiligo) –> vous pouvez pas faire disparaître un peu les tâches là?
    Etc, etc, etc, à croire que les gros sont les derniers « hors-normes » don t on peut se moquer tranquilou.
    Bref, des coeurs sur toi et ton travail!

  22. Laure 29. mar, 2016 à 8 h 36 min #

    C’est consternant mais tu as réussi à faire passer l’info avec humour !
    #feminisme
    #TuPeuxJusteChanger

  23. Lilou 29. mar, 2016 à 8 h 37 min #

    Merciiii pour ce nouvel article !
    J’aime beaucoup ton positionnement sur la question de beauté et sur le cliché ou le critère made in magazine féminin du corps de la femme ! Ca fait un bien fou de lire ton engagement a ce sujet !
    Je trouve l’héroïne que tu as dessiné carrément canon avec ou sans veste !
    Merci pour ce joli partage !

  24. Beren 29. mar, 2016 à 8 h 38 min #

    MERCI pour cetarticle, Diglee, comme pour tous ceux qui traitent de ces sujets délicats. c’est justement parce que tu as le choix dans les boulots que tu acceptent, que tu peux le faire et ça fait un bien fou, ça donne une voix à tous les autres illustrateurs qui n’oseront pas se permettre parce qu’ils ont vraiment besoin du job. Je fais partie de ces derniers et me suis déjà pris le bec un certain nombre de fois avec mes commanditaires (pourquoi la faire plus mince ? Pourquoi la faire devenir blanche ? Pourquoi ne pas compter sur l’intelligence du lecteur pour comprendre cette vanne ? etc) et j’avoue que ça m’a un peu découragé. D’ailleurs, sur ce job précis où je me suis pas mal battue, j’ai d’abord perdu l’initiative d’écrire mes propres histoires (je n’ai plus fait que le dessin), puis simplement perdu le job.
    Je suis tellement contente que tu écrives ce genre d’article, ça donne une vraie bouffée d’air frais et donne une voix à toutes les filles qui en ont marre des standards mais n’ont plus envie non plus de se prendre la tête au quotidien avec ça. Et militent chacune à leur échelle.
    Beaucoup de choses à dire avec des mots un peu maladroits, pardon…
    Du coup je vais conclure : ton personnage féminin sur cette couv, au premier coup d’oeil quand tu l’as posté sur facebook, je l’ai trouvé génial et super attachant. Super beau :)

  25. Agnes 29. mar, 2016 à 8 h 40 min #

    Merci!
    Franchement c’est inspirant de voir des gens comme toi qui vont jusqu’au bout des choses!
    Je suis lassée même du fait de devoir sans cesse justifier le corps d’une façon ou d’une autre, pour les femmes comme les hommes!
    J’ai espoir que ls personnes sensées vont finir par être la voix forte et influente pour renverser la tendance.
    Voilà, merci encore :)

  26. Camille Ma 29. mar, 2016 à 8 h 40 min #

    C’était très intéressant/horrifiant ton article et je trouve ça bien que tu sois restée ferme. Bravo.

  27. Leo 29. mar, 2016 à 8 h 43 min #

    Merci Merci et mille fois merci! En tant que fille á formes (c’est a dire avec des seins, des hanches et de la cellulite tout ça en faisant du sport et ceci depuis longtemps) ça fait plaisir de voir que quelqu’un montre différents modèles. Souvent une fille qu’on montre comme curvy est soit carrément +size soit mince avec un peu de poitrine. Même les marques de vêtements te proposent des formes qui ne mettent pas en valeur toutes les morphologies.

  28. Yael 29. mar, 2016 à 8 h 46 min #

    Bravo! Tu as montré et prouvé ton engagement, démontré que les convictions valent plus qu’un salaire, elles valorisent son estime de soi. Au début je me disais « dis donc quelle chieuse, elle qui représentait essentiellement des filles stéréotypées dans ses dessins, elle a pris le melon! Puis au fur et à mesure j’ai vu que ce n’était pas juste une posture, comme tant de pseudo guerrières féministes qui ont abandonné le combat pour de l’argent (je pense à Naomi Campbell et consoeures qui ont milité contre la fourrure quand c’était tendance puis ont porté cette même honteuse fourrure quelques mois plus tard). Je te souhaite de trouver sur ta route des éditeurs qui comprendront que cette remise en question n’est pas une posture mais un vrai défi e surtout une nécessité. Continue d’être une chieuse, une emmerdeuse qui bouscule les codes qu’on dit établis, montre encore et toujours que chacun est singulier et que c’est ça la vraie beauté. Je t’embrasse affectueusement et bien que je sois un homme je te suis à 300%

  29. UnPeuPlusLoin 29. mar, 2016 à 8 h 49 min #

    Et tu as bien eu raison ! Ton dessin est top et la fille magnifique car on sent qu’elle s’assume. Pourtant le brief de départ me semblait clair ! Raaaah sonnons le glas de l’uniformisation !

    Merci et ne change rien !

    Aude de http://www.unpeuplusloin.fr

  30. Gabyche 29. mar, 2016 à 8 h 49 min #

    Bein tu vois c’est GÉNIAL ! Parce que moi je suis pas ronde ou pulpeuse, mais je suis pas mince non plus, et j’en pouvais PLUS de lire des bédés, des blogs, de regarder des vidéos…de femmes que j’adore par ailleurs et qui arrêtaient pas de prôner qu’il fallait s’aimer, qu’on était toutes différentes et que c’est beau, mais n’empêche que JAMAIS je voyais des photos ou des dessins avec des filles qui ne font pas un 36. Je me souviens de regarder tes dessins au début et de me dire : ça me fait trop rire, ces filles ça pourrait être moi…si elle avait 10kg de plus.
    Et comment ça me ferait un bien FOU de voir des couvertures de livres, que je consomme assidument, avec des filles qui ressemblent un peu plus à celles que je vois dans le miroir…et dans la rue !

    Plein plein de love

  31. Bendy 29. mar, 2016 à 8 h 51 min #

    Bravo

  32. Claire 29. mar, 2016 à 8 h 52 min #

    Moi, ce qui me choque *vraiment* ? Une collaboratrice dans une maison d’édition qui écrit qu’elle souhaite juste qu’un roman « rencontre son publiQUE » ?!?!?!? Non mais allô, tu bosses dans l’édition, connasse, tu peux pas apprendre à écrire ?? ça, pour moi, c’est plus choquant que toute la grossophobie ordinaire, car de toute façon on est habitués.

  33. Salomée Béranger 29. mar, 2016 à 8 h 52 min #

    Mille merci, j’ai pas d’autres mots.

  34. CocoFlower 29. mar, 2016 à 8 h 52 min #

    Très bon article ! Merci pour ton engagement. Marre du modèle unique !

  35. Julia (Les Cookines) 29. mar, 2016 à 8 h 55 min #

    Ooooooh !! <3 Merci pour ça Diglee ! On en avait besoin !

    Il fallait que quelqu'un remette les pendules à l'heure … Et tu l'as fait à merveilles ! Je sais que les éditeurs te suivront dans cet engagement, et ma foi si tu perds quelques "grossophobes" en cours de route, ça leur fera les pieds ! Ils ne pourront que s'en mordre les doigts.

    Bravo pour ton courage et ton engagement. <3

  36. La Mouette 29. mar, 2016 à 8 h 56 min #

    J’avais suivi avec attention cette histoire que j’avais trouvé aberrante, je suis ravie que tu aies pu enfin en parler, j’ai trouvé l’illustration parfaite et le message plus que très clair.
    Le chemin est encore long d’ici à ce qu’on atteigne l’acceptation de tous les corps/couleurs/sexualités/choix de vie…

  37. sacrf 29. mar, 2016 à 8 h 56 min #

    Ton héroïne me plait bien. Courage à toi et à toutes les luttes contre les tyrannies de la pression sociale.

  38. Sam 29. mar, 2016 à 9 h 00 min #

    Tu as pris la bonne décision, et j’espère que tu inspireras d’autres illustratrices/eurs à prendre le pas.

  39. Camille 29. mar, 2016 à 9 h 01 min #

    Merci ! Merci ! Merci !
    *Là je cherche des mots*

  40. Julia (Les Cookines) 29. mar, 2016 à 9 h 02 min #

    Merci Diglee !!! <3 On en avait bien besoin ! <3

    Et puis pas de panique pour les éditeurs, les quelques grossophobes que tu perdras en route ne pourront que s'en mordre les doigts ! ;)

  41. Flo 29. mar, 2016 à 9 h 02 min #

    3615 malife ON:

    Ancien sectaire gros macho, j’avoue que j’ai longtemps fait ce raccourci:

    Belle femme : Femme ronde. Je faisais de mon attirance pour les femmes fortes une généralité.
    Raccourci très facile, je l’admets aisément ( heureuse de vivre, bien dans son corps ) mais à force de m’intéresser au débat et en lisant des réactions comme les tiennes, en regardant des photos de différents modèles, de différentes tailles, en les dessinant également ( je « gribouille » à mes heures perdues ) je suis heureux de pouvoir enfin discerner aujourd’hui qu’il y a de la beauté, de la grâce, de la féminité en chaque femme et qu’il faut quand même être sacrément réducteur pour affirmer le contraire, que ce soit dans un sens ou dans l’autre. Chaque individu est différent et quel dommage d’avoir à définir des canons pour représenter tel ou tel sexe…

    3615 malife OFF

    Tout ça pour dire, bravo, un grand respect à toi et à l’affirmation de tes valeurs, de ton éthique qui aide énormément à faire avancer le débat et sortir la femme du carcan dans lequel la société les a enfermées.

  42. Jarles 29. mar, 2016 à 9 h 03 min #

    En plus il ne sait même pas écrire public en plus d’être un rustre !!!

  43. M 29. mar, 2016 à 9 h 04 min #

    Salut!

    Je découvre ton travail depuis peu.
    Je suis aussi illustratrice et je dessine des femmes. Bravo pour ta prise de position pas toujours évidente à tenir face à un commanditaire régulier.
    J’espère que ce pauvre chauve respectera ton implication et continuera à respecter TON travail.
    (mouahaha rêvons)

    PS: J’adore cette illu et ta rhétorique, mitraille cette merde de facebook avec ton article! Il vaut la peine d’être lu.

  44. Bunny 29. mar, 2016 à 9 h 05 min #

    Bravo d’utiliser ta visibilité pour dénoncer des choses pareilles ! Merci !!

  45. R.A.K. 29. mar, 2016 à 9 h 05 min #

    Je pense que pour Naya tu voulais dire afroféministe au lieu d’afroaméricaine :-)
    Merci à toi, Diglee.

  46. Lily 29. mar, 2016 à 9 h 08 min #

    Merci Diglee ! Et bravo pour ton courage ! Mais à mon avis, la personne avec qui tu as correspondu n’était pas un petit binoclard dégarni, mais….une femme. (En tout cas, ça ne me surprendrait pas) Car il faut souligner une chose : si des femmes doivent se battre autant pour qu’on les accepte telles qu’elles sont, c’est que les autres femmes elles-mêmes se font un plaisir de rivaliser d’intolérance et de médisance… (Et oui, tu as raison : nous sommes toutes différentes et comme le dirait la spécialiste : « toutes sublaïïïïmes ma chéRRRie ! », chacune à notre façon ^^)

  47. joanna 29. mar, 2016 à 9 h 09 min #

    Merci pour cet article ! c’est vraiment honteux. Je suis choquée autant pour la couverture que pour la façon dont l’éditeur traite les auteurs et les romans qu’il publie… C’est pas parce qu’elle est américaine et qu’il s’agit d’un livre de poche romance que c’est de la merde… N’importe quoi. Il faut qu’il change de travail celui-là (ou celle-là)

  48. Ely 29. mar, 2016 à 9 h 10 min #

    Beaucoup de justesse dans ce que tu racontes, bravo !

  49. Patapouf 29. mar, 2016 à 9 h 10 min #

    Les gros ça vend pas.

  50. PixelsBoy 29. mar, 2016 à 9 h 11 min #

    Merci pour ce témoignage, avec sa petite touche d’humour !
    Je suis un garçon, toujours tristement étonné de voir encore et tjrs des exemples de mysogénie, de grossophobie etc etc …
    Merci pour ton travail, et surtout d’y donner un sens humain, étique :)

  51. Romane 29. mar, 2016 à 9 h 12 min #

    Bonjour, je ne connaissais pas votre travail ( je l’ai découvert sur Madmoizelle ) et je voulais vous remercier, ça fait du bien de voir des gens se battre pour des choses qui semblent tellement essentielles ! Bon courage avec l’éditeur ( je les imagine aussi comme ça, mais avec un peu plus de barbe je dirais ! ) et pour vos futurs travaux, Big Up à vous !

  52. Theblondpowder 29. mar, 2016 à 9 h 21 min #

    Je me lève et j’applaudis ! Merci Maureen !

    C’est vraiment aberrant cette histoire, pas étonnant qu’on soit toutes aussi complexées.

    Quand je pense que même une fille comme Gigi Hadid a déjà été attaquée sur son corps trop charnu selon certains, non mais on marche sur la tête !!

    Personnellement je suis aussi la mannequin française Clémentine Desseaux sur Instagram @Bonjourclem

    Et super idée ton hashtag !

    Bises
    Céline, fille en formes (et pas à la Scarlett ou Kate hein ! ;) )

  53. Emma 29. mar, 2016 à 9 h 21 min #

    Merci de me redonner confiance! L’inconfort des femmes dans leur corps est encore tristement fréquent quelque soit leur taille et formes. J’aimerai beaucoup voir des images différentes, dans la taille mais aussi dans la couleur, que ce soit dans les publicités, dans les magazines ou sur les livres. Comme toi mon amour pour les différences s’est construit par l’étude du nu.
    Ton article argumenté et comme d’habitude drole, même si sérieux est un baume au coeur pour ces injonctions du quotidien qu’il est difficile de combattre et s’énerver contre.

    J’attend avec impatience ton futur article sur le poil :D

    Encore merci xxx

  54. Dorian Lake 29. mar, 2016 à 9 h 24 min #

    Bravo pour ta prise de position !

  55. INebuleuse 29. mar, 2016 à 9 h 26 min #

    Merci pour ce super article et les dessins qui vont avec ! J’ai adoré tous les dessins et peintures de nu … ils sont vraiment mangnifiques. Et merci de partager les sites et blogs des personnes que tu suis, ce sont de belles découvertes. Bravo à toi

  56. Nine 29. mar, 2016 à 9 h 28 min #

    Bravo et merci…si seulement plus de personnes pensaient comme toi ;)

  57. Nelly 29. mar, 2016 à 9 h 29 min #

    Bravo !

    Je n’aurais probablement pas eu ce courage et j’aurais laissé tomber à ta place ! Merci de la part d’une ronde qui apprécie ce soutien.

  58. pluminette 29. mar, 2016 à 9 h 30 min #

    Salut Diglee,

    Merci pour ce post, a fait plaisir à lire.

    Autant, je suis vraiment sensible aux questions de body shamming, diversité, féminisme et tutti quanti, autant je trouve que comme avec l’histoire avec Lorenzo, tu fais un procès d’intention qui est très dommageable pour la partie adverse…. (tu ne cites pas l’éditeur mais tu dis que tu bosses avec depuis 5 ans donc on reconnait facilement, fais attention à la diffamation si je peux me permettre).

    je respecte réellement ton combat mais je trouve que tu vas trop loin en partant du principe que tu sais déjà ce qu’ils voulaient sans qu’ils l’aient même écrit !
    Pour être honnête (et pas blessante, je l’espère sincèrement) ça me donne la sensation que tu veux absolument t’inscrire parmi les féministes et faire du bruit autour d’histoires un peu tirées par les cheveux. J’ai l’impression que tu as loupé une occasion de mettre enfin une fille « tout en formes » sur la couverture d’un roman pour filles, quel dommage !! elle aurait été moins grosse (je ne sais pas quel terme utilisé pardon d’avance si c’est le mauvais mais pour moi ce n’est pas du tout un terme insultant) que tu l’aurais voulu, mais au moins elle n’aurait pas été non plus un stéréotype.

    Réflexion pour aller dans ton sens « besoin que les choses bougent »:

    Ca m’amène à une seconde chose que j’ai découvert depuis que je fais de la recherche dans les jeux vidéo: on propose des avatars diversifiés: des filles, des persos en fauteuil roulant, des gros des maigres des grands des petits etc (autres que homme blanc hétéro la trentaine quoi) et ben les enfants ne choisissent pas les « hors normes » (au sens propre: hors de la norme), ils n’ont pas envie de s’y identifier.
    C’est triste et je pense que ça peut évoluer notamment en représentant ce genre de personnages en couverture de roman par exemple :)

    Bon courage pour le débat qui va suivre ton post !

  59. j'amène le dessert 29. mar, 2016 à 9 h 33 min #

    Bonjour,

    très beau texte, très belle façon de penser et une très belle découverte pour moi : votre blog!!! Bonne continuation!

  60. Cilou 29. mar, 2016 à 9 h 34 min #

    <3

    Merci ! J'espère que l'éditeur va réalisé ses maladresses. On ne sait jamais, un déclic en lisant ton article ?
    En tout cas c'est courageux (et cela ne devrait pas l'être).

    J'espère que les Editeurs comme les autres clients (magazine de mode…etc) réalisent qu'il est temps d'accepter et de pluraliser l'images des corps. Finalement juste être plus actuel et ouvrir les yeux sur la réalité. Qu'ils réalisent aussi que ça ne vent pas moins bien (si c'est ça qui les fait flipper) parce-que nous ne nous reconnaissons pas assez dans ces images sur-retouchée et standardisés qui sont encore trop utilisées aujourd'hui…

    Comme tu le dis il n'y a pas de vraies femmes, il y a DES femmes et la pluralité, la diversité c'est une richesse qu'on voit trop peu.

    Ta couverture est magnifique.

  61. Kerlhau 29. mar, 2016 à 9 h 35 min #

    Ça fait tellement du bien de lire ce genre d’article, et je dois avouer que c’est toujours un plaisir de te lire !!! Bravo Diglee !!! Je suis fière de ton compter parmis une de mes références pour ce qui est de l’engagement ! ♥

  62. Jen 29. mar, 2016 à 9 h 36 min #

    Combattre pour changer les choses, pas évident ! Merci :-)

  63. Hélène 29. mar, 2016 à 9 h 37 min #

    Maureen, ça fait des années que je te suis, pratiquement depuis tes débuts et ton premier blog (Je suis le type « fan de l’ombre ») et je crois que c’est le premier commentaire que je laisse.
    J’apprécie de plus en plus ce que tu fais, la façon dont tu évolues, dont tu réfléchis et dont tu t’ouvres, laissant peu à peu derrière toi la chrysalide pour devenir un super papillon de la mort qui tue !
    Merci pour tout, merci de partager tout ça avec nous, si tu savais le nombre de sujets sur lesquels tu m’as fait cogiter et m’émouvoir ! Continue, encore, loin, vite et longtemps !

    Gros bisous

  64. Alizé 29. mar, 2016 à 9 h 37 min #

    Bel article, le « Kate Winslet » cité en exemple m’a fait sourire : la fille de ton dessin est EXACTEMENT comme Kate Winslet ;)

    http://regimea.com/wp-content/uploads/2014/12/Le-regime-de-Kate-Winslet.jpg

    http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2015/01/11/2496AB1000000578-2905805-image-m-36_1421014751630.jpg

  65. Snitch 29. mar, 2016 à 9 h 38 min #

    Merci merci merci merci et… MERCI.
    Ce que ça fait du bien des articles pareils, ça m’a beaucoup touché et émue…

    J’ai un rapport super chaotique avec mon corps car je suis féministe et militante je suis pour la diversité des corps et je trouve les personnes différentes vraiment belles, c’est ce qui les rend uniques. Ouais sauf que qu’en vient mon tour c’est pas la même chose. Je n’ai absolument pas la même tolérance envers mon corps.
    Et j’ai beau SAVOIR que ça vient des injonctions de la société et même dans un cadre beaucoup plus restreint de ma famille et de mes amis, qu’on nous bombarde à longueur de temps avec les mêmes corps, les mêmes morphologies qui sont certes TRES beaux/belles mais ça ne reste qu’UN seul type de corps c’est IMPOSSIBLE qu’on ressemble tous à ça. Et pourtant je me scrute sous tous les angles et je complexe et je culpabilise parce que je suis looooin de ressembler à cet idéal.

    Parfois j’arrive à relativiser et à me trouver belle mais c’est tellement rare. Je remarque tout de même que ce sentiment était beaucoup moins fort lorsque je vivais en Angleterre où l’on juge beaucoup moins la morphologie des gens. D’ailleurs je ne m’habillais pas du tout pareil, j’osais mettre des robes et des jupes courtes.
    Enfin tout ça pour dire encore MERCI de prôner la diversité que OUI il existe TOUT types de corps et de morphologies et qu’ils sont TOUS beaux. J’espère qu’un jour ce sera compris et qu’il n’y aura plus de « modèle unique ».
    En tout cas grâce à toi aujourd’hui je me trouve jolie :D
    Bravo d’avoir su dire non.
    Plein de LOVE sur toi <3

  66. Claire 29. mar, 2016 à 9 h 43 min #

    Bravo! Mille mercis!

  67. Choucky 29. mar, 2016 à 9 h 44 min #

    Bonjour,

    post tres interessant merci! Je le decouvre via le partage d’une amie sur facebook, je ne connaissais pas vos travaux jusqu’a present (ou du moins j’en avais deja vu, mais je n’avais pas fait attention a la signature). Cela m’a amene a regarder votre book, et je ne peux pas m’empecher de remarquer quand meme que vos personnages feminins reguliers ne sont pas tellement toutes « en formes », grosses et belles, mais plutot minces, ultra minces, maquillees, avec talons et mini jupes (avec poitrine ou non), l’archetype de la parisienne chique. Que cela corresponde ou non a des commandes precedentes, cela peut aussi expliquer les attentes de vos editeurs. Votre position de defense de la beaute feminine « sous toutes ses formes » dans cet article de blog n’est pas tres interessante si vous ne l’appliquez que sporadiquement dans vos propres illustrations. Enfin peut etre votre book n’est-il pas representatif, mais n’est ce pas le role d’un book de l’etre?

  68. Camille 29. mar, 2016 à 9 h 48 min #

    Merci, merci, merci mille fois pour cet article et pour ce combat que tu mènes. Je me rends compte petit à petit que j’ai le droit d’aimer mon corps avec ses vergetures, ses bourrelets, sa cellulite, qu’il n’y a pas de « corps parfait » et tu y es pour beaucoup dans tout ce travail!

  69. Michelle Boivin 29. mar, 2016 à 9 h 49 min #

    Bonjour,

    Bravo et merci.

  70. Marie 29. mar, 2016 à 9 h 50 min #

    Juste MERCI ! D’essayer de faire avancer les choses dans le bon sens et de prendre une position qui n’est effectivement pas toujours facile à tenir étant donné le statut de votre métier.
    Merci de prendre aussi le risque d’en parler sur un blog public et donc ouvert à tous !
    C’est le bon chemin pour faire changer les choses et enfin accepter de voir la vérité ..à quand les magazines féminins objectifs ;)

  71. Pauline 29. mar, 2016 à 9 h 59 min #

    #JePeuxJusteTeRemercier parce qu’enfin quelqu’un a l’audace de faire ce genre d’article. Un article engagé dans un monde que, personnellement je ne connais pas, mais qui véhicule beaucoup d’images ou de descriptions de la « femme parfaite ».

    Encore merci pour ce que tu es et ce que tu fais, à chaque nouvel article je me dis « elle a raison », « c’est bien vrai ça », ou encore des « bien dit ! »

    Pauline

  72. Tictac 29. mar, 2016 à 10 h 04 min #

    Ouais, ils voulaient la maman dans Little Kevin, quoi… Pfff… L’auteure appréciera, comme tu dis ! (j’ai beaucoup ri au dessin de l’éditeur mystère qui s’indigne qu’on l’ait dessiné dégarni).

  73. Orane 29. mar, 2016 à 10 h 07 min #

    Hello ! Merci pour ton courage, j’ai été de celles qui ont trouvé ton premier dessin juste parfait. Sans connaître le contexte je me suis immédiatement dis « ah bah super tiens, un vrai corps… bah humain ! Réaliste ! ».

    J’aimerais savoir ce qui s’est passé suite à ton pavé ? Les réactions ? Pas moyen de contacter l’auteure ?

    En tout cas tu es certes privilégiée de pouvoir refuser des contrats mais à partir du moment où tu utilises ce privilège pour militer c’est vraiment honorable.

  74. Camille Talks 29. mar, 2016 à 10 h 13 min #

    Merci Maureen pour ce merveilleux article. Tu as eu tellement raison de t’offusquer, bravo pour ton courage !
    Ca fait du bien de lire un tel article car cela me donne envie d’aimer mon corps. J’ai ouvert il y a 5 ans un blog mode alors que je faisais/fais un 46. C’est une lutte au quotidien pour publier mais cela me fait du bien, j’essaie de positiver. Et je me dis que cela peut donner aussi envie à mes lectrices de s’assumer :)
    Donc merci merci merci de partager cela <3

  75. Tine 29. mar, 2016 à 10 h 17 min #

    Bravo, renoncer à une commande quel cran! J’aime l’idée de ce hashtag. L’autre jour je tombe sur la video d’une marque marseillaise qui célèbre la beauté « plurielle ». Il y avait 1 femme de 50 ans vaguement ridée, le reste, jeunes filles en fleur, blanches, minces cheveux lisses, des clones. Jolies mais le mot « plurielle « ? C’était même pas une blague…

  76. Manon 29. mar, 2016 à 10 h 18 min #

    Magnifique article, j’admire les mots juste et ton courage face à tout ces gens qui « ne pensent pas en demander trop, simplement.. * rajouter ici une demande abhérante * « .
    J’admire d’autant plus parce qu’il faut avoir les arguments pour suivre cette réflexion et que les miens se font souvent démontés trop vite. (Tellement frustrant de savoir que je sais pourquoi la lutte pour le féminisme/ contre la grossophobie / contre le body shaming … etc est très importante et nécessaire POUR TOUT LE MONDE, juste que je n’arrive pas toujours à le reformuler (avec du tact)) Je prends note, j’apprends, et les articles comme le tiens me font chaud au coeur !

  77. Estelle 29. mar, 2016 à 10 h 26 min #

    Bravo !! Ça fait des années que je suis ton blog et c’est vraiment super de te voir évoluer et nous faire réfléchir !
    C’est vraiment dommage que la fille badass du dessin n’ai pas été acceptée, c’est totalement le genre que j’aurais rêvé d’avoir pour meilleure amie étant ado… (vu que j’étais pas très badass moi-même…)
    Bonne continuation, j’espère que ce coup de gueule va pouvoir faire réagir un maximum de personnes.

  78. Marjolaine 29. mar, 2016 à 10 h 26 min #

    Un exemple de « belle » couverture qui m’a choquée (et qui continue encore de me choquer), c’est la couverture française de « Une (irrésistible) envie de sucré » de Meg Cabot. Avec une jolie robe vintage avec une taille riquiqui alors que le titre original est (traduit littéralement) « La taille 46 n’est pas grosse » et que ça raconte quand même une histoire mi polar, mi romance qui n’a aucun rapport avec la photo utilisée, votre dessin refusé y correspondrait mille fois plus.
    Déjà, quand on change le titre d’une oeuvre pour un titre n’ayant aucun rapport… ça pue la grossophobie à plein nez du côté de l’éditeur.
    Tout comme l’adaptation de « La liste de mes envies » où on a préféré prendre une Mathilde Seigner (plus jeune, plus mince) qu’une Michèle Bernier par exemple, alors que la description de l’auteur de son héroïne dès la première page ne laissait aucun doute sur son physique. Alors qu’un personnage de 50 ans, gros et qui s’aime tel qu’il est, est tellement rare…
    Je m’arrête là parce que la liste serait longue, mais vraiment merci pour votre prise de parole publique, ça fait du bien de lire ce genre de choses.

  79. Maion 29. mar, 2016 à 10 h 32 min #

    Bravo pour votre ouverture d’esprit et votre ethique !
    …et merci. Vraiment.

  80. Plumy 29. mar, 2016 à 10 h 34 min #

    Putain mais respect quoi. D’avoir refusé de bosser pour eux au final etc (alors que tu bossais avec eux depuis longtemps quoi).
    Je connais la réalité du milieu mais ton post m’a quand même enragé tout du long, ah ah… Surtout que la meuf que tu a dessiné ben elle est super badass et cool quoi, ça m’énerve tellement.
    Concernant les différentes morphologies, il y a cette comparaison avec les différentes fleurs d’un jardin que j’aime bien (oui ça sonne cucul maaaais) comme quoi on apprécie chaque fleur pour ce qu’elle est, sans qu’il nous vienne à l’idée de dire « elle devrait être moins comme ci et plus comme ça » et qu’il devrait en être de même avec les gens.
    Bref. Encore une fois bravo pour avoir refusé.

  81. maya Talavera 29. mar, 2016 à 10 h 34 min #

    j’ avais pas le temps , 10000choses à faire ( au moins ! ) et je suis tombée sur votre article et je l’ ai lu de A à Z ! Merci pour cet article et Merci ( oui avec un M majuscule ! ) de ne pas laisser la femme devenir une image stéréotypée ! c’est une goutte d’eau dans l’ océan du culte de la maigreur mais c’est une goutte savoureuse et rare et j’ espère qu’elle deviendra un jour bflaque puis ruisseau puis océan .

  82. Julie Lie 29. mar, 2016 à 10 h 34 min #

    Franchement, cette article est courageux et même magnifique! Choisir sa vision, ces engagements, rester fidèle à soi-même, c’est tellement rare de nos jours! Je suis fière qu’il reste des personnes comme ça.

  83. MissERichard 29. mar, 2016 à 10 h 34 min #

    Félicitations !

    M’interrogeant régulièrement sur l’image que les media nous renvoient de notre monde, je trouve très courageux ce que tu as fait, et surtout terriblement important que tu le relaies.
    Indépendamment de considérations financières qui te sont propres, tu peux te permettre de faire ce genre de choix car tu as le talent et la reconnaissance te permettant aussi de proposer des choses (comme tu le dis), et c’est bien des gens comme toi qui peuvent rembarrer certains éditeurs pour, petit à petit, faire avancer les choses, et permettre à ceux qui n’ont pas un nom et un style aussi reconnaissable, de ne pas se voir proposer ce genre de briefs.

    Les éditeurs pensent ainsi répondre à un besoin des lecteurs, via ce post et ce que tu dénonces ici tu contribues à montrer que ce n’est pas nécessairement la réalité, à minima à faire avancer certains.

    Bref je salue ta décision et ton choix de le partager. C’est important !
    Merci.

  84. Vanille 29. mar, 2016 à 10 h 35 min #

    Ben putain… Franchement bravo.

  85. Rynn 29. mar, 2016 à 10 h 39 min #

    Je te suis depuis un bail (aux alentours de 2008 de mémoire), et j’adore tout ce que tu fais depuis le début…. mais là, j’ai envie de t’embrasser !
    Tu as été très courageuse et bienveillante ! Ce genre de geste fort me donne un espoir fou pour l’avenir ! Merci !! Merci mille fois !! <3

  86. Marilyn 29. mar, 2016 à 10 h 43 min #

    J’ai arrêté de lire votre justification après la proposition de correction que vous n’avez jamais envoyée.
    Je vais être directe, vous m’avez semblé peu professionnelle sur ce coup. Soit vous n’acceptez pas le job, soit vous l’acceptez aux conditions de votre client, point. Vous n’avez pas à écrire une dissertation sur les problèmes de société à votre commanditaire.
    D’autant plus qu’il n’est uniquement ici question que de problème de perception.
    Selon ma perception à moi, votre premier dessein représente une femme grosse. Pas laide, désirable, mais bel et bien en surpoids, c’est un fait, mesurable. Il est sûr et certain que l’IMC d’une femme avec de telles proportions la place en surpoids, et il était clair que ce n’était pas ce que l’éditeur demandait.
    Cette histoire vous a visiblement touché personnellement, d’autant que vous en avez écrit un très long article, mais j’imagine que votre manque de recul vous a fait perdre un client.
    Désolée pour ma franchise, je pressens que vous le prendrez mal, mais je crois vraiment que vous devez réfléchir au pourquoi d’une réaction si forte de votre part.
    Amicalement.

  87. Nina 29. mar, 2016 à 10 h 47 min #

    Même si l’histoire de base qui t’a inspiré est vraiment pas cool…j’adore cette publie, elle est tellement vaste & fait du bien :)
    J’ai bien aimé le lien madmoizelle dans l’histoire et surtout toutes les références & personnes à connaitre à la fin <3

  88. Touliette 29. mar, 2016 à 10 h 54 min #

    Bravo d’avoir décliné le job ! Très courageux.
    Merci de nous faire découvrir tant de chouettes femmes, ton travail ne m’a pas toujours attirée mais il est devenu d’utilité publique !
    Néanmoins, je suis assidûment Naya sur Youtube, et je me suis demandé si tu n’avais pas fait une coque en la décrivant comme « youtubeuse afro-américaine »… Elle est bien d’chez nous ! Et temps que j’y suis, le terme « youtuber » est considéré comme réducteur par la plupart de ces vidéastes indépendants. ; )

  89. Touliette 29. mar, 2016 à 10 h 55 min #

    Bravo d’avoir décliné le job ! Très courageux.
    Merci de nous faire découvrir tant de chouettes femmes, ton travail ne m’a pas toujours attirée mais il est devenu d’utilité publique !
    Néanmoins, je suis assidûment Naya sur Youtube, et je me suis demandé si tu n’avais pas fait une coque en la décrivant comme « youtubeuse afro-américaine »… Elle est bien d’chez nous ! Et temps que j’y suis, le terme « youtuber » est considéré comme réducteur par la plupart de ces vidéastes indépendants. ; )
    Encore bravo et merci !

  90. Paillettes & Catastrophes 29. mar, 2016 à 10 h 59 min #

    Je suis blogueuse et créatrice depuis quelques années maintenant. J’ai eu beaucoup de mal à oser parler d’un tas de sujets comme si je devais avoir honte de qui j’étais. Maintenant, j’assume de poster des photos de mon corps trop rond pour exposer mes créations. J’accepte d’aborder des sujets délicats. Je parlerai d’ailleurs bientôt de handicap sur mon nouveau blog parce que ça aussi, c’est un énorme critère de discrimination.

    J’apprécie beaucoup aujourd’hui de voir des représentations de gens qui ne sont dans « la norme » mais qui pourtant sont on ne peut plus normaux. Je suis contente que Barbie ce sont mis à jour et que Légo imagine des figurines handicapées. Et je trouvais ton personnage vraiment magnifique, je pouvais m’identifier à elle.

    Je suis impressionnée par le courage que tu as eu de refuser le job pour ne pas trahir tes idéaux et celui qui t’a fallu ensuite pour publier ce post. Comme je dis toujours, si on veut changer le monde, on doit commencer à sa hauteur. C’est ce que tu as fait et je dis « chapeau ».

  91. Djahann 29. mar, 2016 à 10 h 59 min #

    Bravo !
    (et puis l’auteure est bien servie, hein, vu comme on parle de son roman !Quel mépris de la part de ce monsieur !)

  92. Manon 29. mar, 2016 à 11 h 01 min #

    Très juste article mais des fois se rendre compte du conditionnement dans lequel on baigne c’est chaud. Genre la pote qui prend du poids et toi d’en ta tête tu remarques que ça alors que merde on s’en fout au final qu’elle prenne 100 kilos ou non.

    Sinon la conférence TED de Pénélope tu as un lien? Jamais entendu ni vu ça et je trouve pas.

    Bisous!

  93. Elise 29. mar, 2016 à 11 h 01 min #

    Bravo, et « GG » pour ta couverture !
    Ma fille de 3 ans a regardé par dessus mon épaule.. « Waw, elle est belle celle-là ! » Ca veut tout dire :)
    Et merci aussi d’indiquer les deux opinions, parce que la version « les hommes préfèrent les femmes avec des formes, il n’y a que les chiens qui jouent avec les os », j’avoue qu’étant du genre brindille j’ai plutôt envie de dire « L’os, il t’emm….. ».
    Comme tu le dis si bien, il y a de la beauté partout (et je suis super fière que ma fille l’ait remarqué ;)).
    Je serai encore plus attentive aux couv’ maintenant :)

  94. Millou 29. mar, 2016 à 11 h 04 min #

    Je suis d’accord sur tout, tout et tout. Je hais la représentation généraliste des femmes à un modèle standardisé mince (voire maigre la plupart du temps).

    MAIS

    Je souhaite donner mon avis sur le dessin. Pour moi, la fille représentée n’est pas grosse: elle est à la limite de l’obésité, ou en tous cas dans un surpoids qui est nocif à sa santé. De ce fait, pour moi, il aurait effectivement été préférable de « la faire maigrir », pas de beaucoup, mais juste comme sur le second dessin (où, « pour moi » (tout est question de d’opinion?)), elle est ronde, mais pas grosse.

    Sinon quant au langage employé dans les emails (que ce soient les tiens ou ceux de l’éditeur), dis-toi simplement que ton interlocuteur ne mesure pas forcément le poids de chacun des mots choisis, ou n’a pas ton niveau d’analyse syntaxique.

    Bravo pour ton courage et ton positionnement.

  95. Léangalie 29. mar, 2016 à 11 h 06 min #

    Je suis illustratrice, je me suis grillée aussi auprès de certains éditeurs suite à différents refus, et ça me coûte cher (financièrement parlant), mais je suis heureuse de lire ce que je viens de lire, parce que ça fait du bien, parce que ça conforte, parce qu’aussi, j’ai des cuissots conséquents :)
    L’avoir fait est ce qui compte, peu importe le chemin intérieur emprunté !
    Alors bravo, et merci.

  96. Marie 29. mar, 2016 à 11 h 09 min #

    MERCI, MAIS TELLEMENT MERCI DIGLEE <3
    Si seuleument ont avait des livres, magazines, pub…. avec des femmes (et des hommes !) de toutes les morphologies ! Ca ne pourrait que faire le plus grand bien à notre société !
    J'ai 22ans et je fais un bon 42, j'ai un long nez, des gros seins et j'ai ENVIE d'aimer mon corps, même si on arrête pas de me rappeler que je ne suis pas dans la "norme" (gros guillemet).
    La perfection n'existe pas, apprenons à nous aimer, on a tellement d'autres choses à penser que "ooooh j'ai des grosses hanches" "oooh si seulement je pourrai maigrir (ou grossir !)" !
    Merci de te battre pour ça, merci pour cet article !

    Et pour finir, la fille de ton dessin est beaucoup trop badass ;)!

  97. christelle 29. mar, 2016 à 11 h 10 min #

    MERCI, juste merci

  98. Valérie 29. mar, 2016 à 11 h 12 min #

    Magnifique article,
    Qui peut se transposer aux femmes de plus de 50 ans, sous voire pas représentées dans les pubs et autres (hormis les protections Anti fuites :-D )
    Merci d’oeuvrer au changement de mentalité du monde, bon c’est pas facile hein !!!!
    Mais les choses bougent, les frontières tombent, grâce aux blogueuses, au regard des gens qui, petit à petit s’ouvre….

  99. Tiphaine 29. mar, 2016 à 11 h 12 min #

    Well done !!!

  100. Alba 29. mar, 2016 à 11 h 19 min #

    Quand je lis certains de tes posts, je me dis souvent qu’heureusement qu’il y a des personnes comme toi sur terre. Merci Maureen, tes articles font toujours autant de bien <3

  101. Lauu 29. mar, 2016 à 11 h 25 min #

    Bravo pour cet article vraiment vraiment cool !
    Et surtout MERCI :)

  102. Isa 29. mar, 2016 à 11 h 26 min #

    Merci pour cet article, ô combien important. Je vais maintenant pouvoir le relayer à quiconque pense que la représentation n’est pas *si* importante que ça !

    PS : Y aurait-il une petite coquille dans la description de Naya, que je pense plutôt afro-féministe et pas afro-américaine ? (je ne la connais pas, tu me la fais découvrir, mais après une rapide recherche, on dirait qu’elle est française)

  103. Caroline 29. mar, 2016 à 11 h 36 min #

    Tiens, ça me fait penser au client qui m’a fait changer juste un cadre photo sur une grande composition par *son* cadre photo. Je suis sûre que le fait que ma photo montrait deux gamins noirs et la sienne un beau petit blond aux yeux bleus, dans le *même* cadre (qui était le truc à vendre), est une pure coïncidence. J’étais d’ailleurs fort déçue de ne pas être en lien avec le client moi-même, j’avais très envie de jouer la coconne à base de « bin c’est le même cadre, qu’est-ce qui va pas sur mon image ? »
    Et je sais que la personne en charge n’a pas fait remonter…

  104. Chloé 29. mar, 2016 à 11 h 42 min #

    Je suis à la fois choquée et dégoûtée que la maison d’édition n’ait pas cédé ni consulté l’auteure. Ton héroïne était super jolie, ça m’attriste beaucoup que ça n’ait pas marcher. En tout cas courage, c’est génial de rester fidèle à ses idéaux.

  105. Milène 29. mar, 2016 à 11 h 43 min #

    Comment on peut avancer l’argument qu’une image ne véhicule pas de message ?!
    Et en plus hiérarchiser les supports : roman dit « sérieux » > couverture véhiculant un message fort, roman dit « divertissant » (coucou la note péjorative qui se glisse tranquilou) > rien à foutre de la couv, genre de toute façon QUI va acheter ça !
    Hallucinant.
    Bravo d’avoir osé (et pu) refuser, mais surtout de l’avoir exposé. Ca n’a pas du être simple mais tu as mille fois bien fait, la preuve on est tous derrière toi ;) (même si tu galères à nous lire sur twitter haha)

  106. Eighteend 29. mar, 2016 à 11 h 45 min #

    BRAVO <3

  107. Aurélia 29. mar, 2016 à 11 h 48 min #

    Un grand bravo pour ta prise de position!
    J’espère qu’elle sera contagieuse et inspirante.
    Dans l’utopie, elle réaliserait une révolution des représentations de la féminité et une abolition des complexes, pour un monde bisounours où l’on arrêterait cet égocentrisme et cette course à la beauté standardisée.
    Un petit pas dans le monde de l’édition, un grand pour ton éthique professionnelle.
    Il est là ton courage: refusez de céder à une pression hiérarchique pour être en accord avec tes valeurs artistiques et humaines.
    C’est une lutte pleine d’espoir, je t’en prie, mène-la autant que possible; continue de nous porter par ton talent et ton analyse critique de notre société.
    Sans vouloir t’en donner l’ordre, hein ;)
    Je te remercie, et te souhaite une bonne continuation.
    Aurélia

  108. Nadia Coste 29. mar, 2016 à 11 h 51 min #

    En tant qu’auteur (de romans jeunesse), je me suis retrouvée face à un illustrateur qui représentait mes personnages tous tout maigres (limite squelettiques) et des éditeurs qui ne voulaient pas mettre un personnage Black sur la couverture (« tu comprends, tu dis qu’il a une coupe afro, c’est cliché, faudrait pas passer pour des racistes » Heu… c’est vachement beau, une coupe afro, je ne vois pas à quel moment c’est devenu une insulte ?).
    Donc je comprends le problème. On lutte comme on peut.

  109. Laura 29. mar, 2016 à 11 h 57 min #

    Merci, merci, merci !
    Cet article m’a fait tellement de bien ! Je me prends régulièrement des remarques sur mon physique, et tu m’as vraiment soulagé !
    On entend que très rarement des discours comme les tiens, le mieux qu’on ait généralement ca se résume à : « écoute, si tu te sens bien comme ça … »
    Alors que toi, tu dis que les femmes rondes, grosses, sont carrément belles ! J’espère entendre ça un jour, en vrai :)
    Merci pour ce que tu fais, ne crois pas que cela n’a pas d’impact,
    Laura

  110. Stefff 29. mar, 2016 à 12 h 01 min #

    Merci.
    Merci aussi de rappeler que le jugement se porte aussi sur les filles « maigres »
    Je fais un 36. Je mesure 1m77. Je ressemble aux filles qu’on voit dans les magasines et pourtant.. Pourtant j’entend à longueur de temps des remarques sur mon physique.
    « Tu es trop maigre mange plus ».
    « Tu es trop maigre, arrête de vouloir ressembler aux meufs des magasines »
    « Tu es trop maigre, ça ne sert à rien de ne pas manger, les filles avec des formes c’est plus jolies. »
    Seulement voilà, moi je suis comme ça. par morphologie, par choix, on s’en fout, ça ne regarde personne. Je suis bien dans mes pompes après des années de complexes.
    A ces gens je veux juste leur hurler « LAISSER MOI TRANQUILLE!!! »
    Juger qqun sur son physique qu’il soit maigre, gros, noir, jaune, vert… c’est blessant, ça sert à rien et ça fait pas du tout avancer le schmilblick !
    Alors voilà. Merci pour nous.

  111. Deedo 29. mar, 2016 à 12 h 04 min #

    Un grand merci !!

  112. verodusud 29. mar, 2016 à 12 h 04 min #

    Bravo!! Je suis de plus en plus outrée par les pages modes, notamment sur les pages lingeries ou je les trouve svt bcp trop jeunes et non formées pour les poses lascives des photos. et les couturiers ne font pas d’effort en présentant des mannequins de plus en plus maigre…Bref. Et puis comme je vieillis je n’ai plus mes formes de mes vingt ans, des kg en trop , de la cellulite qui me chagrine sur la plage puisque comme toutes les nanas, je me compare malheureusement à celles qui ont un « corps parfait », mais je suis bien ds mon corps, mon chéri m’aime comme je suis, alors que demande le peuple?!!
    Merde aux dictats du corps parfait, on est comme on est!!

  113. Margeary 29. mar, 2016 à 12 h 10 min #

    Merci, cette article ma fait du bien.

  114. Vincent 29. mar, 2016 à 12 h 16 min #

    Elle ne fait pas son boulot. C’est un travail de commande, pas d’auteur. Elle n’a pas son mot à dire en temps que graphiste, point.

  115. Annick Gaudreault 29. mar, 2016 à 12 h 16 min #

    Oh que ça fait du bien ça!
    Je suis illustratrice aussi et une fois on m’a demandé de remonter les seins d’un personnage… *soupir*
    Je partage et je te comprends tellement!!
    J’aime dessiner une diversité de corps dans mes illustrations!
    Vive le poil libre!

  116. Julia 29. mar, 2016 à 12 h 26 min #

    bravo <3 <3 <3

  117. Aude 29. mar, 2016 à 12 h 27 min #

    La trentaine, cheveux longs et roux, tout en formes, pulpeuse, plantureuse ? Christina Hendricks \o/ http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2012/08/22/article-2191911-14A0F4A4000005DC-777_634x988.jpg

  118. Olivia 29. mar, 2016 à 12 h 31 min #

    Merci! Tu es géniale!
    Je me sens moins complexée tout d’un coup!

  119. Margaux 29. mar, 2016 à 12 h 34 min #

    Merci à toi Maureen…
    Je mène un combat dans le même sens que ton article, je t’invite à aller voir les photos des femmes que j’ai réalisé : http://www.simplementfemme.fr et tu y verras des femmes de toutes morphologies et c’est tellement beau cette diversité :-)

  120. Jessica 29. mar, 2016 à 12 h 34 min #

    C’est vraiment effrayant. On ne se rend pas compte à quel point on est capable d’être grossophobe. Il faut vraiment que chacun fasse un travail sur soi pour éliminer les petites blagues ou phrases habituelles dans le registre comme tu le dis du  » Je ne suis pas raciste mais « . En tout cas, ta réaction est exemplaire. Et je ne peux m’empêcher de rire jaune en voyant que ce monsieur cite Scarlett Johansson qui est plus proche corporellement parlant de ton dessin que de son fantasme (Scarlett n’a pas QUE des gros seins et elle a aussi des cuissots dodus et charmants) ou Kate Winslet qui a déjà eu des propos contre le body shaming.

  121. grosjean 29. mar, 2016 à 12 h 43 min #

    Merci et bravo pour cet article, drôle, incisif, juste et surtout essentiel.

  122. marketeuse 29. mar, 2016 à 12 h 52 min #

    Bravo !
    Travaillant moi-même dans le milieu de la pub, côté client, pour une grande marque alimentaire, je ne me suis même pas encore posée la question du « grossophobe », car encore une étape plus poussée dans le combat pour la diversité et contre l’uniformité.
    Quand on t’impose de changer le casting d’un personnage de second plan, un figurant, car il est trop typé « arabe » et que dans certains pays les consommateurs risqueraient de ne pas « s’identifier » ou « accepter l’image véhiculée par la marque », c’est déjà difficile. Idem quand ton supérieur déclare que cette magnifique actrice de 40ans fait trop « vieille » pour une maman (d’une ado de 16ans en plus !), ou que deux parents du même sexe c’est trop rupturiste, parler de silhouette, surtout dans le milieu de l’alimentaire… il y a encore du chemin ! Mais on avance petit pas par petit pas, en essayant de les convaincre que c’est beau la diversité, dans tous les domaines, et qu’on a un réel devoir moral, surtout quand on dépense des millions d’euros pour être certains que personne ne pourra manquer nos publicités !
    Moi ça me donne envie de travailler avec des gens comme toi… qui sait?
    Continue comme ça, et continue à partager ton travail sur ces corps magnifiques, et vrais.
    Merci.

  123. Fierté 29. mar, 2016 à 12 h 54 min #

    Très bien joué, félicitation, ça fais plaisir de voir que des gens ce battent pour ça ( = faire en sorte que tout le monde soit considéré comme ‘normaux’).

    Continue si tu n’es pas trop pauvre et qu’à cela ne tienne!

  124. Céci 29. mar, 2016 à 12 h 55 min #

    Je suis finalement pas surprise de tout ça, et je trouve ça tellement triste que tu ai dû avoir une telle réaction surtout que je ne suis sûre que dans la tête du chauve (mm s’il ne l’est pas) et de sa super éditrice mystère (qui sait ce qu’elle veut même si c’est pas elle qui décide et que l’auteure n’a rien à dire) bah c’est toi qui à tord et que tu pars dans un délire pour rien. C’est malheureusement la façon de penser des trois quart des gens, « roh c’est bon ça va c’est pas bien grave, tu lui coupes le biseau et c’est bon, mais non on aime bien les grosses mais là bon elle l’est un peu trop ? » voilà toujours le même pb et il n’est pas prêt de changer puisque pour etre « en bonne santé » il faut un imc inférieur à 25… soit en gros 5kg de moins que sa taille (165=60gk max) sinon c’est « dangereux ». Y a un réel problème sur la morpho, véhiculé par les média la santé et c’est pas possible de s’en sortir contre. C’est pour ça que des articles comme ça c’est très bien, et j’espère que ça ne te fera pas perdre du taf! Et j’ai envie de dire LOL à ronde comme kate winslet, elle est pas ronde kate, je l’aime bien, mais elle est pas ronde… rond c’est pas ça. Alors bon si ils voulaient une nana pulpeuse aka une jeune femme qui fait un 40 au lieu du 38 wow, faudrait revoir le vocabulaire…

  125. Pinailleur 29. mar, 2016 à 12 h 56 min #

    Bonjour,

    De l’audace, des convictions, j’adore…

    Je ne vais pas redire ce que tout le monde ici te dit certainement : bravo et surtout continue !

    Je me permet ce petit commentaire surtout pour revoir quelques points :

    Ils demandent de l’amincir un petit peu, et tu mets en image l’éditeur disant « On ne veut pas créer d’injonction MAIS on aimerait qu’elle colle à un idéal de perfection inatteignable! » Je trouve qu’entre un idéal et un léger amincissement il y a de la marge.
    Mais je ne m’attarderai pas dessus, tu as bien notifié qu’ils voulaient quand même coller au modèle standardisé et c’est là notre combat, enfin, ton combat et mon opinion (car je ne fais pas grand-chose de concret dans ce sens) et donc je comprends ce choix d’illustration.
    Par contre, je n’aime pas voir qualifier le modèle standard « d’inatteignable », c’est faux et envisageable par toute personne ne souffrant pas de maladie l’en empêchant. En revanche, je reconnais que c’est un luxe, d’entretenir son corps, et c’est complexe, il y a plusieurs domaines qu’il est nécessaire de connaitre afin d’y parvenir. En fonction de l’objectif que l’on se fixe bien entendu.
    Je suis bien renseigné sur le corps et son fonctionnement, je fréquente des culturistes et des sportifs de haut niveau. Pourtant je ne suis pas un athlète, je ne suis pas le modèle masculin qui est en grand sur les affiches, car ça ne correspond pas à ce que je veux être, mais je peux le devenir. A peu près n’importe qui peut devenir son modèle, qu’il soit le modèle standard ou non.
    Je vois des gens physiquement très différents assez souvent, mais certains ne s’assument pas, et dire que le modèle standard n’est pas à un idéal, que tous les corps sont beaux, ça les rassurent, mais les empêche parfois de se mettre à l’œuvre pour forger leur corps idéal.
    Donc j’apprécie beaucoup ce qui est fait, MAIS j’ai parfois l’impression qu’il s’agit de l’autre extrême, je souhaite voir des gens qui apprécient leur corps car ils l’ont décidé, et se battent pour le garder comme ils le souhaitent. Non pas parce qu’on leur dit qu’ils ne sont pas bien ou qu’ils sont parfaits comme ils sont. S’entretenir physiquement est un luxe chronophage et parfois un peu onéreux, mais c’est un luxe au même titre que nourrir sa curiosité de livres, de cinéma, de musiques ou tout autre arts/divertissements/etc.

    Le Pinailleur

  126. Julie Damn Good Caramel 29. mar, 2016 à 13 h 06 min #

    Merci pour cet article. C’est vraiment bien d’avoir parlé de ton expérience. Ca nous permet de prendre le temps de réfléchir sur ce genre de situations qui sont tellement courantes, tellement banalisées et tellement dramatiques pour le vivre ensemble, le respect de l’autre et l’estime de soi…

  127. Marie Poirette 29. mar, 2016 à 13 h 11 min #

    Faire pleurer tes fans Ah bah Bravo ! Merci merci <3

  128. Marianne 29. mar, 2016 à 13 h 14 min #

    Juste merci
    cette histoire me touche
    Mille fois mercis

  129. Khaneety 29. mar, 2016 à 13 h 15 min #

    Merci pour cet article pertinent et pour ne pas avoir lâché le morceau.
    C’est important de faire face, même quand on a de grands noms dans le monde de l’édition. Au moins, tu pourras te regarder dans le miroir avec fierté et te dire que, pour nous, tu rejoins la liste de ces femmes inspirantes citées ci-dessus.

    Merci Diglee, merci!

  130. Anaëlle 29. mar, 2016 à 13 h 16 min #

    Bravo. Et merci!

  131. dea Bbd 29. mar, 2016 à 13 h 26 min #

    Bonjour Maureen,
    Je pense avoir connu votre/ton blog lorsque vous/tu publiiez sur Madmoizelle, un petit moment déjà que je suis avec plus ou moins d’assiduité vos aventures illustrées, silencieusement, anonymement.
    Ce soir, je décide de rompre la lecture silencieuse pour vous dire : merci. Merci de m’avoir rafraichi à un moment donné avec ce personnage, ce double sans aucun doute, légèrement caricatural qu’est Diglee. Si cette dernière m’avait lassée à un moment car je la sentais prise au piège d’un univers trop girly, j’apprécie depuis plus d’un an cette renaissance avec une plume plus engagée, pleine d’interrogation sur notre société, le féminisme, le rapport au corps tout ça.
    Ce soir, je tenais à vous dire merci d’avoir su dire non alors que la facilité aurait été de ne rien dire, de ne pas lutter. Ne faisant pas partie des canons de beauté actuelle et ne me reconnaissant pas non plus dans l’avénement d’un +size formatée, tronquée et aussi irréel que les couvertures de magazine, je me sens concernée par le sujet abordé, même si j’ai appris à apprécier ce corps que je déteste encore parfois, grâce à des ami(e)s qui n’y apportaient pas de jugement de valeurs. (et en terme de jugement de valeurs des corps, le monde de l’édition n’est pas le seul à fauter.) Je terminerais ces quelques lignes en disant qu’effectivement, la solution n’est pas d’opposer et de glorifier un corps gros face à un corps maigre, mais de proposer d’autres alternatives et d’accepter que l’apparence humaine se conjugue au pluriel et non au singulier. D’ailleurs cette opposition n’existe que parce qu’on nous impose un modèle unique.
    Bref, merci Maureen d’avoir lié la pensée à l’acte, de nous régaler et de nous stimuler avec vos illustrations !

  132. Cat&Marmotte 29. mar, 2016 à 13 h 39 min #

    Bonjour :)
    Juste un GRAND BRAVO parce que c’est avec des réactions comme les tiennes que l’on peut faire réfléchir les personnes  » trop formatrices d’image  » je dirais :)
    merci à toi pour cet article
    que je vais largement diffuser à mon petit niveau ;)
    MERCI pour ce que tu es

  133. Ade 29. mar, 2016 à 13 h 44 min #

    Bravo et merci pour ton initiative, pour ton envie de faire bouger les choses, pour ton refus de céder à cette odieuse demande !

  134. Manue 29. mar, 2016 à 13 h 49 min #

    Un grand Bravo et un grand merci pour votre engagement. Nous travaillons dans le même sens : promouvoir la beauté diverse. J’ai adoré cette approche du corps et des différentes morphologies et oui car à force de vouloir rentrer dans un moule on finit par être tarte. Félicitation !

  135. Renaud 29. mar, 2016 à 13 h 51 min #

    Bonjour,

    Très beau combat, je te félicite d’avoir tenu tête et d’avoir défendu tes convictions.
    Cependant en parcourant le reste de ton travail visible sur ton blog, je ne vois quasiment que des filles minces, élancées, en mini jupes, ultra-sexy et très peu de diversité dans leur physique et leurs origines (il en va de même pour les hommes d’ailleurs), alors tes idées sur le corps sont-elles toutes récentes? ou sinon ton travail (mis à part ta couverture) ne traduit que très peu tes idées.
    Cordialement,
    Renaud

  136. Ségolène 29. mar, 2016 à 13 h 54 min #

    Tu sais que je t’aime toi !!!

  137. Emma 29. mar, 2016 à 14 h 07 min #

    Madame, je suis émue aux larmes. Et je vous en remercie.

  138. elodie coquillat 29. mar, 2016 à 14 h 07 min #

    Hey super article! Mais pour Naya la Ringarde, elle est Afro-Américaine? Ou tu voualis dire Afro-Féministe?

  139. PinUp Moderne 29. mar, 2016 à 14 h 13 min #

    Super article <3
    Toi c'est les dessins de nus, moi c'est les massages, j'ai massé tellement de corps différents durant mes années de masseuse (même si maintenant c'est loin), que ça m'a décomplexé à vie. Et que j’ai appris, comme toi, a aimer tout les corps, parce que c'est beau un corps, n'importe lequel :)

  140. laetitia 29. mar, 2016 à 14 h 15 min #

    bravo!!!

  141. Knit Spirit 29. mar, 2016 à 14 h 21 min #

    Bravo et merci. Heureusement qu’il y a des personnes comme toi pour remettre les pendules à l’heure de ceux qui n’ont rien compris !

  142. emmp 29. mar, 2016 à 14 h 27 min #

    eh bien moi, ce que je voudrais voir, c’est la couv qu’ils auront obtenue de quelqu’un d’autre…

  143. Remarque 29. mar, 2016 à 14 h 29 min #

    Je ne vois aucune ronde/grosse dans ton book à part LA grosse de service pour le livret Weight Watchers. Toutes les filles que tu dessines son très minces, très blanches, et ont des jambes interminables et complètement irréalistes… Et là tout à coup tu t’offusques parce que tu n’as pas la même définition du terme « pulpeuse » ( et « toute en chair » qui est tout aussi subjectif et vague)que l’éditeur? Par ailleurs tu n’as pas lu le livre, donc à priori pourquoi te braquer et vouloir absolument contredire ton employeur?
    Je te trouve un soupçon hypocrite, et comme le dit un commentaire plus haut, on a un peu l’impression que tu cherches à surfer sur une certaine tendance féministe et à jouer les sjw sur l’internet… Pour faire le buzz.
    Et sinon tu remarquera que Barbie Fereira n’a pas les hanches 3 fois plus larges que sa tête…

  144. Sosso 29. mar, 2016 à 14 h 34 min #

    Bravo Maureen !

    Ça fait un moment que je suis ton blog et je n’avais jamais encore posté de commentaire mais ton engagement à travers ton travail et ta volonté de briser les moeurs fait chaud au coeur… Nous avons tendance à juger les autres, même en tant que femmes, car nous avons une image formatée de l’autre à travers les médias, l’édition et la publicité. Merci de prendre part à cette lutte pour l’acceptation de soi (et très belles maquettes au passage !).

    Au fait, ça ne choque personne qu’un éditeur fasse une énorme faute d’orthographe ??? (Public et non publique…). Vraiment tu ne perds rien Maureen à ne plus travailler avec ce genre de personne…

  145. amélie 29. mar, 2016 à 14 h 38 min #

    si tout le monde pouvait penser comme toi se serait vraiment bien parce que moi j’ai 20 ans je fais 1m65 pour 65 kg et avec tout se que je vois et se que j’entend je ne peux plus me regarder dans un miroir sans me dire  » ma fille tu es grosse et moche  » et je ne veux pas si plus tard j’ai une fille qu’elle parle d’elle comme ça, donc juste merci de changer les choses

  146. Malice R 29. mar, 2016 à 14 h 41 min #

    Merci Diglee d’avoir eu le courage et la clairvoyance d’aller jusqu’au bout du problème en envoyant paître ces imbéciles, et de surcroît d’avoir mis en image avec brio ta démarche, c’est vraiment important d’en parler, alors bravo !
    Amour, paillettes et féminisme, bonne continuation !

  147. Mr_Nem 29. mar, 2016 à 14 h 47 min #

    Toutes mes félicitations pour ton article et pour ce geste militant. C’est bon de voir que des idéaux guident toujours les gestes des artistes quand certains ont une ligne directrice bien trop marketing. Merci.

  148. Lila 29. mar, 2016 à 14 h 48 min #

    oh put*** comment j’ai kiffé cet article!!!
    (en tant qu’ancienne mince (34/36) et nouvelle dodue (38/40) je me prends constamment des remarques dans la gue***!! du genre: « c’est dommage que t’aies grossi! tu veux pas faire un régime?? tu veux pas faire plus de sport??)
    et ta réaction est parfaite!!! qu’est-ce que ça peut foutre sérieux??
    TOUS LES CORPS ONT LE DROIT D’ETRE CELEBRES!!!!!

  149. Joëlle Pétillot 29. mar, 2016 à 14 h 49 min #

    Quand j’ai décidé que l’héroîne de mon roman serait belle et pèserait 100 kilos, en fait…je n’ai rien décidé. D’une certaine façon elle m’y a emmenée. La couverture est un beau nu couché, une grosse femme bleue et belle, sensuelle. Merci pour cet article qui m’a confortée dans l’idée de l’importance des clichés dans les représentations.

  150. VICTORETCLELIA 29. mar, 2016 à 14 h 49 min #

    BRAVOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!!! Je ne peux RIEN rajouter à vos dessins (très drôles), vos propos, car vous avez tout dit !!!
    J ai 50 ans, j ai toujours été mince, et pourtant, je milite depuis des années pour l acceptation de TOUS les corps.
    Tolérance pour les différences, toutes les différences !
    Bravo et merci encore
    Du coup, je découvre votre blog et vais m y abonner
    Bayou !!
    Hélène

  151. Salut 29. mar, 2016 à 15 h 00 min #

    Salut Maureen! Je tenais vraiment à te remercier pour ce superbe article, c’est fou comme ça fait du bien de voir quelqu’un opposer un simple refus à une telle hypocrisie ambiante sur les standards du physique, mais aussi de voir des instagrams beaux et engagés, où il n’y a pas que des filles en brassière de sport montrant leurs abdos. Merci donc, et continue ce que tu fais, le personnage est magnifique

  152. Ally 29. mar, 2016 à 15 h 02 min #

    Bonjour, chapeau bas ! Bravo pour votre courage et votre engagement. J’aime beaucoup votre humour. Merci d’aimer les corps des femmes de manière inconditionnelle et de si bien les dessiner.

  153. Brigitte 29. mar, 2016 à 15 h 07 min #

    Bravo. Et intelligent.

  154. Cindy/FromShetoHim 29. mar, 2016 à 15 h 22 min #

    Quel article! Incroyable. En tout cas, je crois que j’aurais pété un plomb à ta place! Tu as su rester correcte malgré tout, c’est bien admirable.
    Malheureusement tout ce que tu dis est bien vrai… Les allusions à Scarlet ou Kate… Ce ne sont pas des femmes tout en formes…
    J’ai récemment écrit un article (Être jugée trop mince dans une société pro-minceur, quelque chose comme ça) sur ma propre expérience de fille longiligne, mince, jugée et moquée pour cela alors qu’en parallèle la société vend la taille mannequin… Finalement, en écrivant l’article j’ai posé tellement de constats sur la société et ses standards que ce soit envers les « grosses » où les « maigres ». On vit dans un monde où on cherche à nous complexer peu importe la manière dont on est. Conclusion, ne pas s’en soucier et rester comme on est où être qui on veut vraiment être. Je ne comprends vraiment pas ce qui n’allait pas avec ton dessin!
    Bravo pour cet article engagé.

  155. sarah 29. mar, 2016 à 15 h 37 min #

    tout d’abord j’ai adoré la manière dont tu écris/présentes ton article. Je tombe pour la première fois sur ton site/blog, et j’ai dévoré ton article tel un livre au bord de plage un été.

    Une bouffée d’air frais, un article rempli de vérité !! alors pour ça je te dis merci, je pars à la découverte des autres perles de ton blog/site :)

  156. Holocene 29. mar, 2016 à 15 h 43 min #

    Merci merci merci. Parce que je passe encore trop de temps à manger des salades le midi pour m’acheter des sapes sur Asos , ensuite me regarder dans le miroir et être triste. Merci parce que demain je me tiendrais droite et fière, du moins, je ferais de mon mieux : et surtout merci parce que c’est chouette d’avancer ensemble, dans ce long chemin.

  157. Natasha 29. mar, 2016 à 15 h 50 min #

    C’est magnifique! Trop vrai, trop encore la norme! Je suis contente que tu puisses vivre selon tes idéaux, c’est inspirant! J’espère que d’autres pourront faire la même chose et que ça contribuera à faire changer les choses.

  158. Bella 29. mar, 2016 à 16 h 08 min #

    Merci Diglee pour avoir partagé cette expérience. Une chose que l’on oublie souvent au milieu de l’enthoursiasme militant cependant, c’est qu’être trop mince, comme être trop grosse, c’est mauvais pour la santé. Donc, être maigre ou grosse oui, mais avec modération. Bonne continuation à toi !

  159. Marine 29. mar, 2016 à 17 h 02 min #

    Bonjour, et Merci!

    Quel magnifique article!
    Plein d humour et si vrai.

    Quand je repense a toutes sces pub qui à cette époque nous prônent toutes ces pillules/regimes indispensable a notre survie. De voir qu’il y a encore des femmes qui se battent pour dire a tous qu il n y a pas de standard. Tout ce qui compte c est de s accepter. Telle que nous sommes. Rondes, fines, maigres, grandes, petites, grand pieds, petites main, gros seins, petite poitrines, ….

    C est vrai quoi si l histoire parle d une fille en forme il y a une incohérence totale de mettre une femme mince sur la couv. Sinon imaginons toutes ces femmes qui liront ce livre. Si elles sont plus épaisse que la bombasse de la couv. Et bien elles vont se dire:  » merde alors, moi qui croyait être une femme avec des formes et là je ressemvle pas du tout a cte bombasse… bon ben jsuis obèse. … ouiiiiiiiin  »

    Bref j accentue le truc mais je suis sure que pour certaine femme qui n arrivent malheureusement pas encore a voir la beauté qu elles degagent et bien cela peut créer des complexe à la con.

    Merci alors a toi, pour ton talent, pour ton humour, ta franchise et ton implication contre cette normalisation d un type de femme.

    Des gros becs

  160. Chloé 29. mar, 2016 à 17 h 04 min #

    Tu as été très courageuse, c’est toujours difficile de se positionner, surtout dans une relation professionnelle comme celle ci !
    Merci <3

  161. Caro 29. mar, 2016 à 17 h 06 min #

    Super Maureen! On n’a pas tous l’opportunité de faire entendre ce genre de propos oh combien justes ! C’est génial que 1)tu tiennes à tes principes malgré le fait que ça t’otes un job 2)tu le partages (vive la sensibilisation)
    Tu déchires.
    Ps :as tu envoyé le lien de ton article à la maison d’édition ?! ;)

  162. Morgane 29. mar, 2016 à 17 h 51 min #

    Haal j’adooore, ça fait du bien ;) ! Merci pour ce moment ^^
    Je te rejoins sur cette philosophie, une morpho ne définit pas la beauté d’un corps, c’est plutôt le coeur ;) !

  163. Stéphanie 29. mar, 2016 à 18 h 56 min #

    Bravo! Bravo! Bravo! Quelle magnifique décision! C’est grâce à des exemples comme le tien, de détermination et de force, qu’une nouvelle façon de voir les choses, de travailler et de vivre verra le jour. Merci Diglee!

  164. Hermine 29. mar, 2016 à 20 h 52 min #

    C’est bien courageux de ta part de prendre position en te mettant professionnellement en danger. On doit être beaucoup à t’applaudir derrière notre écran ;)

    Je me permet de te donner une autre référence, mon coup de coeur des dernier mois, la couverture du Sports Illustrated Swimsuit Issue 2016. Des 3 couvertures, la plus belle et la plus sexy, c’est celle qui est toute en formes : http://stylenews.peoplestylewatch.com/2016/02/13/sports-illustrated-swimsuit-2016-ronda-rousey-ashley-graham-covers/

  165. LILLY 30. mar, 2016 à 0 h 11 min #

    Merci pour cet article… édifiant sur notre monde bien intolérant. ON parle souvent de pensée unique, amis en effet y’a aussi le modèle unique.

    et stt merci pour cette conclusion! Je fais partie des rondes, je vais plutôt partie de l’autre catégorie, et mon diue que c’est désagréable d’entendre qu’une vraie femme a des formes.

  166. Clara 30. mar, 2016 à 0 h 45 min #

    Sous l’avalanche de commentaires, je glisse le mien. Bravo Diglee, moi aussi je n’en peux plus de cette beauté qu’on nous montre unique, alors qu’elle est PARTOUT.
    En plus de ça, je trouve le manque de professionnalisme ultra-choquant :

    -syntaxe et orthographe carrément hasardeuses pour un éditeur : reaaaallly ???

    -tes dessins font vendre. Même d’un point de vue strictement commercial c’était bête de sa part

    -le fameux « la minceur fait vendre » ma paraît passablement démodé

    -contradictions logiques manifestes dans son discours (qui prend les décisions dans cette baraque ?!)

    En plus ça saute aux yeux que ton premier dessin esr le meilleur. Punchy, il est cool et capte direct l’attention.
    Bref ces éditeurs semblent avoir loupé quelques wagons !!

  167. Melle Mars 30. mar, 2016 à 0 h 57 min #

    Bonjour! Ce que je trouve bizarre c’est que tu ne parles pas du cas du mec qui a perdu sa barbe entre temps

  168. Mzelle cupcake 30. mar, 2016 à 0 h 59 min #

    Je suis ton travail depuis des années, et je suis heureuse de voir que tu défends ce que tu trouves juste à tes yeux. Tu as le pouvoir de le faire, mais même avec ce pouvoir certains n’oseraient pas. Encore une fois tu fais passer ton message avec talent et humour.
    Et personnellement j’adore le personnage que tu as dessiné, et contrairement à ce que l’éditeur pense, c’est ce genre de couverture qui m’aurait attiré le regard, plus qu’un énième cliché d’une poupée en mini jupe.

    Je te souhaite plein de jolis projets ;)

  169. Niakulu 30. mar, 2016 à 1 h 46 min #

    Woua, ça faisait un moment que je n’étais pas venue ici et je le regrette amèrement. Non seulement patmrceque j’aime ce que tu fais mais aussi comment tu le fais. Ça fais toujours plaisir de voir que des gens lutte ou plutôt on conscience qu’il faut lutter car helas rien n’est acquis. Bref merci de merci de me redonner espoir en l’être humain tout en me rapellant le loooooong chemin encore a parcourir

  170. Anna Lyra 30. mar, 2016 à 1 h 51 min #

    Un grand bravo !

  171. Audrey 30. mar, 2016 à 2 h 04 min #

    http://www.msn.com/fr-fr/lifestyle/vie-perso/les-10-qualit%C3%A9s-dune-femme-parfaite/ar-BBqZE6p?li=BBoJOoZ

    Et ça c’est pas une blague ?!!

  172. lym 30. mar, 2016 à 2 h 07 min #

    merci pour cet engagement… pour nous tous !

  173. Nailah 30. mar, 2016 à 2 h 08 min #

    Bravo, bravo…. mouais. Gros +1 pour avoir défendu ton opinion.

    Il n’empêche que comme tu le dis toi-même, tu as pu te le permettre car financièrement tu tiens la route, si cela n’avait pas été le cas, aurais-tu défendu ton opinion avec autant de vigueur face au besoin de d’argent ?

  174. caulus 30. mar, 2016 à 2 h 11 min #

    Bonjour, merci pour cet article ! Bravo de ne pas avoir cédé. Je trouve cela fou qu’on en soi encore là à notre époque… et je plaints les ados car c’est vraiment de pire en pire cette dictature du corps « parfait ». Je suis aussi aussi graphiste free lance… j’ai aussi au des demandes de modifications sur un de mes livres… mais je ne l’ai pas fait et c’est pour ça que je m’autoédite.

  175. Iana 30. mar, 2016 à 2 h 39 min #

    Bravo Maureen!

  176. polluxette 30. mar, 2016 à 2 h 45 min #

    Je ne commente jamais , mais là je ne peux m’en empêcher, tu me fais sortir de ma timidité : bravo pour cet article !!! je l’ai partagé du coup sur FB, en espérant que ton message soit relayé au maximum. Bravo pour tes engagements Diglee , c’est toujours un plaisir de venir lire ton blog.

  177. sophy 30. mar, 2016 à 2 h 49 min #

    Bravo pour cette prise de position. Jamais évident dans le milieu professionnel. La fille est très jolie !

  178. Julie 30. mar, 2016 à 3 h 23 min #

    Bonjour,

    Super d’avoir tenu tes positions. Ta proposition de dessin était bien en adéquation avec le descriptif fourni (ton autre proposition après correction semblait avoir pris des cernes en plus…:))
    Pourrais-tu donner le lien de la conférence TED de Pénélope ? (je l’ai pas trouvé sur TED).
    Bye & cheer up

  179. Mal 30. mar, 2016 à 3 h 35 min #

    Homme, geek, 35 ans. Mes goûts sont clairement les filles minces et petites.

    Ton héroïne est belle et elle correspond parfaitement à la demande.
    Si j’avais des compétences en dessins, j’aurai voulu faire la même.

  180. Emmy 30. mar, 2016 à 3 h 35 min #

    Wouah, BRAVOOOOOOOO !
    Sérieusement, j’suis trop fière et rassurée, que des artistes comme toi initient une petite révolution et tiennent à leur principe !
    J’adoooooore la fille que tu as dessinée, je la trouve mais tellement sexy, je la trouve même plus jolie que si tu l’avais vraiment amincie avec une mini jupe. Je suis en kiffe ! ^^

  181. Le Nan 30. mar, 2016 à 3 h 38 min #

    Alors voilà, moi je suis tout a fait d’accord avec le texte, rien a redire là dessus ! En revanche ça m’as un petit peu fait tiquer je l’avoue, quand je suis retourné en haut de page et que je suis tombé sur les couverture de vos livres avec vos illustrations, j’y ai vu exactement tout ce que vous veniez de dénoncé (bon alors après je parle, mais je les ai pas lu vos bouquins), du coup je trouve assez problématique, c’est un petit peu l’hopital qui se fout de la charité je trouve. D’autant plus que le public visé (pour les agendas illustré du moins) m’as l’air assez jeunes ( jeune fille, adolescente, enfin j’imagines) , La diversité des corps n’y est elle pas sous représenté ? Ne croyez vous pas que quelques part, vous avez aussi votre part de responsabilité ? Bon voilà, j’écris une réaction a chaud sur un point de détail (mais le diable est dans les détails, n’est ce pas ?) Je ne suis pas coutumier du blog, peut être vous êtes vous déjà expliqué là dessus. Encore une fois l’article en lui même reste super ! Bonne journée a vous, la bisette!

  182. Noémie 30. mar, 2016 à 3 h 40 min #

    Franchement, bravo !! Merci !!
    Et j’ai hâte d’entendre votre expérience au sujet des poils aux aisselles… Moi, ça fait 3 ans que je ne me les suis pas épilés, et j’ai vraiment une énorme touffe bien brune. Je vis à la campagne et ça passe très bien. Mais je vais passer l’été en ville et je ne suis pas sûre que je vais oser mettre des débardeurs…

  183. FILLATRE PAULINE 30. mar, 2016 à 3 h 48 min #

    Super article, bravo pour ce courage !

  184. Marla 30. mar, 2016 à 3 h 52 min #

    Merci pour cet article, génial jusqu’à la fin : oui, il n’y a pas de vraies femmes, il y a des femmes, et elles sont toutes vraies ! J’ai souvent droit à des remarques désobligeantes sur mon corps, parce que je suis plus mince que la normale … C’était très déstabilisant avant ; maintenant j’ai appris à y répondre, mais je regrette d’avoir pris conscience de la légitimité de mon corps seulement après être devenue maman : j’aurais dû comprendre que depuis le départ, ce n’est pas moi qui avait un problème, ce sont tous ces gens qui se permettent le body-shaming !
    Voilà un billet intéressant d’une coureuse d’Ultra Trail et skieuse, qui raconte entre autres que lorsqu’elle a fini sa première longue course, en 2012, elle est allée se faire un massage. Et là, la première chose que le masseur lui a dite en commençant à la masser c’est « ah mais t’es un peu grosse ». Elle s’est mise à pleurer, elle venait d’accomplir un exploit sportif dont elle était très contente, et avec cette petite remarque cette homme avait brisé sa joie.
    http://www.emelieforsberg.com/body-relationships/
    Tout cela pour te dire encore merci, arrêtons de véhiculer des standards arbitraires et de faire honte à tous ceux qui n’y correspondent pas.

  185. Caroline Dominguez 30. mar, 2016 à 4 h 15 min #

    Bonjour Diglee,

    Je te comprends tellement…
    Je fais de la retouche photo et je refuse systématiquement de maigrir des gens (surtout étant moi-même « tout en formes ») et je sais à quel point c’est compliqué de refuser de céder à ces clichés sans en assumer les conséquences (surtout financières).

    (Et en plus ton dessin « déchire sa race » malgré les santiags !) :)

    Courage et continues comme ça !

  186. Lola 30. mar, 2016 à 4 h 16 min #

    Franchement, bravo ! C’est avec des personnes comme toi que l’on peut faire avancer ce problème de représentation. Il faut tenir bon et c’est avec plus d’actions dans le genre qu’on peut y arriver !

  187. Lola 30. mar, 2016 à 4 h 17 min #

    Ah oui, et souvent, lorsque l’on m’oppose des arguments de ce genre, je mets en parallèle le racisme (plus ancré et admis) « Et si vous m’aviez demandé de la faire plus blanche, auriez-vous osé? »

  188. Oltie 30. mar, 2016 à 4 h 18 min #

    >>Remarque 29. mar, 2016 à 14 h 29 min

    C’est exactement ce qui est expliqué/détaillé là, ça t’aidera à comprendre :) : http://www.madmoizelle.com/diglee-representation-femmes-sexisme-temoignage-527491

  189. jojo 30. mar, 2016 à 4 h 23 min #

    Merci pour ta position courageuse!

  190. aurelie 30. mar, 2016 à 4 h 37 min #

    Super article… Si tout le monde était aussi intègre les choses bougeraient surement plus vite.

  191. Rom 30. mar, 2016 à 4 h 55 min #

    Salut,

    Bravo pour cet article et cette démarche qui ne sera peut être pas sans conséquence pour toi donc c’est un vrai risque et pas simplement une « conviction ».
    En tant que Homme, tes articles m’aide à voir et à comprendre où se place le sexisme, là ou parfois j’avoue que je n’aurais rien trouvé à dire. Nous avons tous nos stéréotypes, ils simplifient notre compréhension du monde mais il faut apprendre à lutter contre ces raccourcis. Visiblement cette problématique n’est pas encore arrivée dans la tête de cet éditeur : « en formes » = pulpeuse = gros seins = scarlett Johansson. Comme tu le précises et le dessines, tu savais exactement ce qu’il voulait mais tu ne l’as pas fait.

    Bravo à toi!

  192. Virginie DESFORGES 30. mar, 2016 à 5 h 22 min #

    Bonjour, excusez-moi de vous dire ça, mais ça n’aurait pas été plus simple de leur répondre « vous ne voulez pas que la fille de la couverture sois GROSSE c’est ça ? »

    Vous vous êtes vraiment fait plaisir à les faire tourner en ronds dans leurs non dit qui sont évident.

    On se doute bien que l’obésité n’est pas vendeuse.

    même si on est grosse et dessinatrice on n’a pas forcement envie de dessiner des gens qui nous ressemble. J’ai pu le constater en interview

    C’est au final assez drôle que ce soit une dessinatrice plutôt maigrichonne sur vos dessins qui prenne fait et cause pour cela, ne trouvez-vous pas :) !?

    Je regrette juste que vous n’ayez pas le cran d’indiquer l’éditeur en question, cela nous aurait éclairé sur leur ligne éditorial :P !

  193. Ilton 30. mar, 2016 à 5 h 41 min #

    Merci, mais bordel, mais M.E.R.C.I !!! Je suis tellement admirative de ton combat que je soutiens, et c’est tellement dur de pouvoir, faire passer ses idées, sans passer pour une chieuse ou une has been ! Alors bravo !!

  194. Lyn 30. mar, 2016 à 5 h 48 min #

    Merci : )

  195. Erialc H 30. mar, 2016 à 5 h 59 min #

    Merci Diglee !! :D
    Je fais un 42/44 en bas, un bon 42 en haut, et entre les magazines de mode, le cinéma, la télévision, on commence à se dire qu’au delà de la taille 38 on est TROP grosse.
    Je fais un peu de sport pour m’amuser, et pour ma santé, mais une amie avec qui j’y vais (que j’adore) veut m’obliger à aller à la salle au moins 3 fois par semaine pour, je cite, « être canon sur la plage cet été ». Je trouve ça offensant.
    En gros, ton article est hyper libérateur et je n’ai qu’une envie : le faire lire à mes amies !!
    Merci de véhiculer un message positif et de rester fidèle à tes principes !
    Continues comme ça, et ne lâche rien ! <3

  196. Suika 30. mar, 2016 à 6 h 06 min #

    Super article!
    Vivement que tu nous parles des poils!! :p Là aussi y a encore un boulot énorme…

  197. Romain 30. mar, 2016 à 6 h 07 min #

    Merci d’avoir exprimé si clairement ces choses… Les hommes sont aussi hélas stéréotypés mais je ne me rendais pas compte à quel point les femmes l’étaient.
    J’en avais conscience mais pas à ce point la.
    Dire que les images n’influencent pas est d’une naïveté terrible!

    Merci pour ton article, je le lis régulièrement et j’adore ce que tu racontes

  198. L-Power 30. mar, 2016 à 7 h 30 min #

    Yooooooooooooooooo !,

    Ne me demandez pas comment j’ai atterri ici mais comme quoi, le hasard fait bien les choses. Bien entendu, je crois que je vais manquer d’originalité : félicitations. Oui, c’est un bel engagement et un des humours les plus appréciables ! XD
    Et ma foi, voilà qui ferait un très bon journalisme. Personnellement, j’aime lire ce genre de choses, ce genre d’idées. C’est accessible à tous les neurones
    Et je ne peux qu’encourager la démarche. Continuez ainsi, c’est formidable et en même temps sensible.

  199. Suika 30. mar, 2016 à 7 h 30 min #

    Putain, juste : MERCI. Merci d’assumer tes convictions jusqu’à refuser un boulot pourtant « anodin ». Je ne pense ne pas être la seule à supporter ta démarche mais je voulais moi aussi poser mon petit commentaire de soutien.
    Y’en a marre de voir des représentations de femmes sans un brin de gras et ultra lisses de partout, j’ai l’impression que ça fait 10 ans qu’on en parle mais que rien ne change, foutu dictat de notre siècle. Avec toujours plus de Diglees engagées et de journalistes/modèles/artistes toutes en jolies formes qui se montrent j’espère qu’on aura un jour le plaisir de voir plus de représentations de femmes avec des corps normaux, que ça soit sur les panneaux d’affichages (quoi, je dreame trop là?) ou sur des couvertures de petites fictions format de poche.
    Et pour finir je suis juste outrée qu’on ne demande même pas son avis à l’auteure de la fameuse fiction sous prétexte qu’il sort direct en poche :-O Aaah l’édition….

    Encore bravo et merci !

  200. Birdy 30. mar, 2016 à 7 h 46 min #

    Bonjour ! Je voulais juste dire qu’on peut tout à fait être mince et avoir des formes. Je trouve ton post super, et assez édifiant, mais je sais pas… on dirait que tu les provoques quelque part, pour leur faire dire ce qu’ils n’avaient pas dit au départ. Comme toi, je suis habituée à répondre à des commandes. Peut-être que l’héroïne du bouquin n’est pas du tout comme tu la dessines, tout simplement ? Je ne perçois pas de grossophobie (après tout, qui dit qu’elle est grosse ?) dans l’attitude de cet éditeur, juste une demande d’un pro, une commande précise. Au delà de leurs états d’âme ou de leurs goûts profonds. J’en ai un peu marre de ce « mettons des grosses pour dire que les vraies femmes c’est ça ! ». Je suis naturellement mince, je trouve les grosses, les rondes, les tout ce que vous voulez très jolies, je n’ai aucun problème avec ça. Pourtant, j’ai un cul, des fesses, un petit bidon même, reste de ma grossesse. Mais je sais pas pourquoi, je me suis sentie dérangée par ton post, même si très chouette. J’ai souvent pris dans la gueule des « il faut avoir des formes ( = être ronde ?) pour être une vraie femme ». Ou « t’as pas de seins, t’es pas féminine ». Je sais pas. Finalement chacune voit l’intolérance à sa porte. Merde, c’est con tout ça. Dommage. Au final, ton post me déprime, non à cause des réactions de l’éditeur, que je suis visiblement la seule à ne pas trouver choquantes (après tout il s’agit de son business, c’est son droit de ne pas kiffer, même si ça ne nous plait pas), mais à cause de cette tendance à pousser les gens dans leurs retranchements, comme pour mieux leur faire dire « vous voyez !!! Je vous l’avais dit !!! Les gens sont des racistes/sexistes/grossophobes ou ce que vous voulez ! » C’est un peu prendre le truc à l’envers, et presque se faire un plaisir de piéger les gens. En fait, un commentateur plus haut a raison : tu fais véritablement un procès d’intention à cet éditeur. Je trouve ça limite… Mais sinon à part ça j’aime beaucoup ce que tu fais hein ! émoticône wink

  201. Cassandra 30. mar, 2016 à 8 h 01 min #

    Merci diglee de faire tt ça pour nous toutes! Il en faut et je suis ravie de voir ton travail merveilleux chaque jour. Je pense que tu adorerai le blog et insta de chicwithcurves une nana qui se démonte pas nn plus! :D et qui défend nos valeurs et nos corps tous aussi différents qu ils soient

  202. Sam 30. mar, 2016 à 8 h 07 min #

    Je suis désolé mais non… Vraiment non… En soi ton message est cohérent mais pas dans ce contexte…

    D’une part, l’éditeur a quand même fait preuve d’une grande patience et d’une grande courtoisie avec toi, en essayant de ne rien dire de politiquement incorrecte (et dieu sait que c’est dur de nos jours), et toi tu l’envoies balader… De plus il ne fait que retransmettre les souhaits de l’auteur, tu ne peux pas remettre ça en cause et vouloir changer toute l’image du livre pour faire passer TON message, où alors écrit ta propre BD à ce sujet. Dans ce cadre, le but est de satisfaire l’auteur!! Je suis sûr que des tas d’illustrateurs en herbe aurait aimé faire ce job à ta place.

    Enfin, les images que l’on voit des films, des BDs, des romans, je pense qu’on est parfaitement capable de juger et de dire que ce n’est pas le reflet de la réalité. Bien sûr que tout le monde n’est pas comme Scarlet Johannson ou Kate Winslet. Mais ce sont ce genre de modèles qui sont sources de désir, de fantasmes, ou juste de plaisir à la lecture. Bien sûr que les modèles féminins dans le cinéma, et tous ces genres artistiques sont idéalisées! Car c’est le but!! C’est ce que le public recherche!! Le public ne veut pas d’un reflet de sa propre vie, quand bien même elle lui plait, tout simplement car il veut du changement! Cela ne coupe pas pour autant des gens de la réalité…

    En l’occurence, le personnage féminin décrit par l’éditeur aurait été très convenable

  203. Flora BG 30. mar, 2016 à 8 h 11 min #

    Je vais faire très court même si j’en pense beaucoup: Bravo! Bravo et merci pour toutes les femmes (et hommes) du monde! Soyont tous fières de nous physiquement et rendons nous fieres de nous même humainement en étant bons de l’intérieur. Merci Maureen

  204. Sandra 30. mar, 2016 à 8 h 23 min #

    Wah quel article inspirant ! Juste merci et bravo d’avoir refusé au nom de la différence.

  205. Émilie C. Lévesque 30. mar, 2016 à 9 h 10 min #

    Wow. merci et bravo xx

  206. Harley 30. mar, 2016 à 9 h 20 min #

    Du coup si l’éditrice choisit un autre dessinateur, à combien tu céderais les droit d’exploitation de ton dessin, histoire de les photocopier et de les scotcher (ou les patafixé) sur les couvertures du dit roman?

  207. Titi 30. mar, 2016 à 9 h 36 min #

    C’est vraiment courageux parce que c’est un combat quotidien, de longue haleine. Ce n’est pas du buzz de magazine féminin, genre « allez, soyons fous, on met une femme ronde en couverture (une fois par an…) « . Se battre contre les représentations des gens au quotidien et tenter de les faire changer, c’est ce qu’il y a de plus compliqué. Parce que ces images du quotidien, que ce soit sur une couverture de livre dit « léger », ou sur les réseaux sociaux, ce sont celles qui nous impactent le plus : on baigne dedans en continu. Inconsciemment, on finit donc par être formaté comme tu l’expliques aussi sur Madmoizelle.

    Une blogueuse mode, Lise, parle aussi de ce phénomène, ces jours-ci :

    http://www.tendances-de-mode.com/2016/03/30/3570-chronique-68-instagram-et-image-de-soi

    Si les éditeurs s’aperçoivent que le mouvement de ras-le-bol est loin d’être isolé, on peut rêver que bientôt, on voit davantage de physiques diversifiés en couverture, parce qu’ après tout, leur but c’est de vendre…;-) Et, je suis sûre qu’après cet article de blog, le livre avec TA couverture serait bcq plus acheté que l’autre version. On est tous responsables: on cautionne en achetant… ou pas^^!

  208. diglee 30. mar, 2016 à 10 h 12 min #

    Sam> « En l’occurence, le personnage féminin décrit par l’éditeur aurait été très convenable » : je ne vois pas en quoi mon personnage ne l’est pas, convenable. :)

  209. Chewbacca 30. mar, 2016 à 10 h 14 min #

    Je fais partiede ces femmes, donc merci beaucoup Maureen.

  210. Marylin 30. mar, 2016 à 10 h 19 min #

    Classe classe classe !

    Et bravo pour le courage… parce que même si tu peux, ben il faut un sacré courage pour le faire quand même.
    Juste… si je peux me permettre….. #TuPeuxJusteChanger l’orthographe (et ôter les poils) ?

    Allez, j’te taquine ^^
    Encore bravo !

  211. Sandrine 30. mar, 2016 à 10 h 24 min #

    Super cet article, et vous avez raison ce conformisme de cette société, commence à me prendre le chou. Nous sommes une société avec des différences. Au contraire, on devrait afficher ces différences. La différence est une force.

    Rare sont celles qui ont la possibilité de dire NON!!!!!
    Bravo pour ton combat

  212. diglee 30. mar, 2016 à 10 h 37 min #

    Viriginie Desforges> J’ai été beaucoup médiatisée depuis la création de mon blog et la parution de mes albums, qui eux-même se sont écoulés à des milliers d’exemplaires. Mes images sont VUES, beaucoup, et je suis suivie par des jeunes en majorité, qui m’écrivent régulièrement.
    Donc faire un article sur tout ça, c’était primordial, parce que peu de gens extérieurs au milieu se rendent compte de la façon dont est montée une image en amont. D’à quel point tout est orchestré, millimétré.

    Quant à votre remarque sur le fait que je sois « maigrichonne » (je vous remercie pour le qualificatif en « onne »), je ne vois pas du tout en quoi cela est constructif me rendrait moins légitime dans mon engagement.
    Je milite pour plus d’égalité, toutes morphologies, couleurs de peaux, sexualités confondues.

    Je suis aussi concernée par ces modèles uniques que je déplore, car ils sont vecteurs de croyances genrées contre lesquelles je m’insurge aujourd’hui (femme « féminine et douce » homme « viril et fort » etc ).
    Être « maigrichonne », c’est aussi s’entendre dire toute sa vie qu’on n’a pas un « vrai corps de femme » ou que « les hommes préfèrent les rondes » ou encore que « les maigres ne font pas envie ».
    Personne n’est épargné par ces modèles de perfection standardisés, à part ceux qui leur ressemblent (et ils sont rares, les gens PARFAITS).

    Quant à la forme que j’ai décidé de prendre dans mes mails, je pense que le dire violemment à mon éditeur (que je savais très bien à mille lieues de tout ça), c’était perdre la chance d’entrer en dialogue, pour éventuellement parvenir à faire passer ce personnage sans les braquer. La victoire pour moi ce n’était pas d’illustrer un énième roman: c’était de parvenir à défendre CE personnage, qui pour moi, illustrait parfaitement le brief de l’auteure.

    Si vous avez plus de cran que moi, n’hésitez pas à écrire votre propre lettre ouverte.

  213. Lisbeth 30. mar, 2016 à 11 h 26 min #

    Merci diglee. Je ne commente jamais mais là chapeau! Je suis convaincue que le monde et les représentations changent (doucement) grâce aux personnes comme toi qui s’offusquent et qui s’engagent ! Alors bravo et merci pour ce post!

  214. Tildou 30. mar, 2016 à 12 h 02 min #

    Merci ! Cet article fait beaucoup de bien à tous ceux qui n’ont pas un corps conforme aux standards de beauté en vigueur ! Vraiment merci :)

  215. doud 30. mar, 2016 à 12 h 06 min #

    « #TuPeuxJusteChanger la photo, un noir en train de faire une mousse au chocolat…c’est quoi cette pub Banania »
    A noter le contexte : une brochure pour des formations patisseries dispensées par un organisme public.

    Bravo pour ton engagement !

  216. armelle 30. mar, 2016 à 13 h 03 min #

    Merci pour ce post et ce qu’il représente ! J’ador ela personne qui travaille dans l’édition et est capable d’envoyés des mails contenant des fautes d’orthographe (« publique »)…. C

  217. 30. mar, 2016 à 13 h 11 min #

    Bonjour Diglee.

    Merci pour ce post qui raconte des choses très intéressantes et pour ton engagement.

    Difficile de ne pas comprendre ta colère, surtout que tu affiches très clairement tes positions sur ces questions (en fait, le féminisme et l’acceptation du corps c’est un peu ton sujet de prédilection ; on peut parfois être déçu de ne pas te trouver sur d’autres, ou apprécier simplement le fait qu’un artiste sache s’investir sur un sujet en particulier). De la part de cet interlocuteur, c’est presque une forme d’irrespect du prestataire en général que de le voir te choisir et ensuite insister pour te faire réaliser un travail qui va à l’encontre de ton engagement.

    Je reviens juste sur un détail, mais qui a son importance : la responsabilité de ton interlocuteur. Elle n’est certes pas à minimiser : chacun à son rôle à jouer et les propos qu’il tient semblent trahir un point de vue déjà acquis à la cause du normalisme. D’un autre côté, tu lui reproches de ne pas faire remonter à sa hiérarchie et/ou de ne pas assez bien défendre la position que tu tiens.
    Loin de moi l’intention de te tirer dessus, mais (eh oui, un « mais »…) ton expérience pro me semble surtout libérale. Tu as forcément eu une expérience de hiérarchie à un moment donné, mais à mon avis pas assez poussée pour te rendre compte qu’en effet, parfois, les liens de hiérarchie peuvent conduire des subordonnés à maintenir une position qu’ils ne valident pas eux-même. Ce monsieur a peut-être défendu dans le vide les arguments que tu as avancés ; l’éditrice n’était peut-être pas à l’écoute (et quand je dis ça, je veux dire qu’un supérieur peut rapidement t’envoyer chier si tu l’ennuies avec un point de vue qu’il ne rejoint pas). De même, il a peut-être souhaité transmettre à sa hiérarchie le dossier et la laisser, elle, défendre ce qui ne lui appartenait pas. Hélas, pour transmettre un truc pareil, il faut en face une personne disposée à prendre la main.

    Tout ça pour dire que, dans le monde professionnel, je vois des tensions se dessiner souvent sur des surdités respectives. On voit le problème de son angle de vue, sans prendre en compte les contraintes avec lesquelles composent son interlocuteur. Et rapidement, ça dégénère et pire, on en vient à se braquer contre quelqu’un parce qu’on n’a pas prit en compte sa situation propre.
    Vu l’énergie que tu passes à défendre la tolérance et la pleine conscience de la condition d’autrui, je suis sûre que ce n’est pas intentionnel de ta part ; l’ennui, c’est que ça l’est rarement. On se laisse juste embarquer par son truc.

    Ceci étant, je maintiens que cette personne n’avait pas l’air très convaincue du bien fondé de ta résistance sur ce point et que donc, il est probable qu’il n’ait pas fait grand chose pour défendre ton illustration.
    Il va de soi que chacun doit, autant que possible, rester en état de vigilance et de remise en question, dans son travail comme dans sa vie et que les « petites choses » comme des couvertures de romans ne sont jamais anodines et ne doivent pas être prises à la légère…

    Bon courage dans la suite de ton engagement ! J’espère de tout coeur que cette histoire n’entravera pas la suite de ta carrière et suis certaine au contraire que tout ça ne peut apporter que du bon, même si ça prend parfois du temps.

  218. Serial Bookineuse 30. mar, 2016 à 13 h 28 min #

    Je viens de découvrir ton travail et j’adore ! sinon je suis bien d’accord avec ton article car bon y en a marre des critères de beauté préconçue où il faut à tout prix être calquée sur un modèle de minceur pour être considérée comme belle -_-

  219. jessichat 30. mar, 2016 à 16 h 14 min #

    Merci merci merci <3

  220. TNSMB 30. mar, 2016 à 16 h 21 min #

    Article bourré de vérités, mais il y a un mais…

    Loin de moi l’envie de pinailler ou de jouer les rabat joie, mais j’aurais déjà besoin d’une précision : avez-vous décidé de représenter ce fameux interlocuteur dégarni afin d’appuyer une vision négative de cette personne avec un « défaut » physique ( puisque le post est postérieur à cette mésaventure ) ? Ou bien dans une idée caricaturale de ce à quoi pourrait ressembler cet individu au vu du poste qu’il occupe ?

    Dans un cas comme dans l’autre ( si il s’agit de l’un d’eux ) il me semble bien maladroit d’associer cette personne jugée négativement à un physique + accessoire quelconque lorsque l’on dénonce le dictat du corps dit « parfait » et l’exclusion des physique jugés peu attrayants.

    Vous avancez des propos tout à fait louables, et je suis entièrement d’accord avec ça, mais il me semble qu’il serait nécessaire de publier dans ce cas aussi, la description faite de ce personnage aux formes généreuses telle qu’elle est dans le livre en question. Car si l’auteur/e a décidé que cette femme était juste pulpeuse, forte poitrine ou autre, c’est aussi son droit, et vous vous tromperiez de cible…j’aimerais avoir la preuve du contraire.

    Les propos tenus par votre interlocuteur sont en revanche révoltants, si non maladroits, j’en concède…

    Pour finir, je dirais qu’en effet, tous corps à sa beauté, le tout est de se sentir bien dedans, si une personne forte décide qu’elle se sentirait mieux dans un corps plus mince, c’est aussi à respecter, et vice et versa.

    Acceptez-vous ( vous tous ) tant que vous vous sentez bien dans cette belle enveloppe qui est la votre, et n’ayez pas peur d’aimer celle d’un homme dégarni ou d’une femme forte et j’en passe, tant qu’il ou qu’elle est parfait/e pour vous.

  221. Charlotte 30. mar, 2016 à 16 h 50 min #

    Je lis tes articles, et je ne commente jamais, mais là je tenais particulièrement à le faire en signe de soutient. Ton dessin est magnifique, la fille représenté est carrément sexy et son corps est plus qu’harmonieux. Merci pour cet article

  222. CinD 30. mar, 2016 à 16 h 57 min #

    Bravo pour cet article

  223. Celia 30. mar, 2016 à 17 h 23 min #

    Juste un grand merci <3

  224. Alain ROUMEGOUX 31. mar, 2016 à 1 h 32 min #

    salut,
    Si tu veux bien l’avis de l’homme que je suis :-) je te rejoins complètement, et la beauté d’une femme ( ou d’un homme) n’a rien à voir avec les centimètres. Bravo. Alain

  225. Moura 31. mar, 2016 à 1 h 51 min #

    Wouhaou !!! Merci beaucoup ! Lire cet article m’a fait un bien fou !

    Merci pour ce combat à travers les mots et les images !
    Et bravo pour ton courage et ton travail (que je suis régulièrement et que j’aime beaucoup).

  226. Camille 31. mar, 2016 à 2 h 33 min #

    En lisant cet article je me suis dit que quelqu’un qui n’était pas directement impacté se battait quand même, entre autres, pour moi. Et c’était cool. Merci :)

  227. jgab 31. mar, 2016 à 3 h 09 min #

    Je suis bédéiste a mes heure, je suis un gros et je dessine des personnages ‘normaux’, rarement avec de l’embonpoint, par facilité
    Je devrais avoir honte aussi, je participe aussi a ce genre de foutaises ( et je m’en rend pas compte )
    En fais-je manque de temps pour améliorer ma manière de dessiner et ma manière de penser aux conséquences de ce que je dessine
    Donc si on s attends a devoir faire un personnage qui plaise
    FILLE = mignonne girl et si possible anorexique pour ‘poser dans GALA’
    Garçon : sportif ou héritier ou aventurier ou groom
    Les autres : RINGARDS ou VIEUX ( ou un méchant quelque conque ) du moment qu on est assez superficiel pour plaire au gens normaux …
    Pour que ca fasse un succès et que les gros et les vieux rêvent la vie qu ils n’ont pas
    (désole pour les erreur, correction faite sur Word, fatigue passagère qui dure)

  228. Luce-Luce 31. mar, 2016 à 3 h 28 min #

    Ton histoire m’a refait penser à une frustration à moi. Dans le roman de Tolstoï, première partie, chapitre XVIII, nous faisons enfin connaissance avec Anna Karénine ! Voici notamment ce qu’il est écrit : « Elle sortait de ce pas rapide qui contrastait avec l’ampleur assez marquée de ses formes. »
    POURQUOI Keira Knightley a-t-elle été choisie dans l’adaptation récente ? Je n’ai rien contre cette actrice. Mais cela ressemble vraiment à une blague de la part de la réalisation… N’ont-ils pas lu le livre ? C’est un des chapitres les plus importants…

  229. Maadiar 31. mar, 2016 à 3 h 58 min #

    Je trouve courageux de leur dire merde.

    Je l’ai fait pour des illus, en imposant des enfants noirs, des petits gros, ou des filles qui jouent au foot et même des FILLES NOIRES QUI JOUENT AU FOOT (dans un moment de folie). Après, je constate que dans une société libérale ça pèse peu. Au bout d’un an par exemple mon joli logo avec des enfants de toutes les couleurs pour une assoc parisienne a été boulé pour une ronde d’enfant blancs… l’angoisse.

    Comme quand tu vas chez Disney et que tu vois que les seules robes de princesses soldées ce sont celles de Tiana (dans « la princesse et la grenouille »)… ils trouveront quelqu’un pour leur dessiner leurs bonnasse blondes et ils t’oublieront.

    Enfin bref, je sais je suis méchant et désabusé mais c’est désespérant, on se bas pour un truc et le Free Market et sa main invisible donnent raison à des nazis derrière…

    Bonne fin de journée à toi autrement :))

  230. Chris 31. mar, 2016 à 6 h 12 min #

    En tant qu’homme, les femmes photoshopées, cela m’ennuie terriblement.
    Je te soutiens complètement dans ta démarche, mais force est de reconnaître aussi que tu as refusé le travail (après avoir perdu pas mal de tems !) parce tu pouvais te le permettre… ce que toutes les illustratrices (et illustrateurs) ne peuvent faire.

  231. tsiporah 31. mar, 2016 à 6 h 31 min #

    L’obèse que je suis (mais je ne suis pas que ça) vous remercie <3 Love dans ta face Diglee (et si un jour vous êtes à Lyon je vous paye une bonne bouffe ou vous voulez! )

  232. Myrtille 31. mar, 2016 à 6 h 44 min #

    Alors moi je suis éditrice et je fais donc des briefs de couv en permanence avec des illustratrices/teurs comme vous (et peut-être même avec vous ;)). Le truc, c’est que c’est comme ça : si on met un couple d’homos, des « gros », des trop maigres, des gens issus d’une minorité en couv… eh bien on s’adresse à une minorité. Or, ben on a envie de vendre des livres, on DOIT vendre des livres pour vivre, pour faire vivre l’auteur, et toutes les personnes derrière le livre. Bien sûr que j’ai envie de mettre des Noirs, des homos, des familles monoparentales et tutti quanti en couv… MAIS, je vends moins. Beaucoup moins. Car comme dans la pub, on doit viser le plus large possible. Et le plus large possible, c’est la norme, et, quand ça ne l’est pas (car en fait on est tous un peu mal foutus), les stéréotypes, ce qui fait rêver les gens. Alors je vous trouve dure avec votre éditeur. Lui/elle, il fait ce qu’il peut et ce qu’on lui dit de faire. Même le décisionnaire fait ce qu’on lui dit de faire (le/la PDG). Il/elle doit s’adresser au plus grand nombre. Donc montrer une fille « lambda », ni grosse ni maigre. Voilà. Après, vu la pub que ça fait et que vous dites que vous parlerez du livre et tout, alors moi j’aurais dit OK au final (et je dis bien au final, sinon malheureusement j’aurais répondu comme eux). Juste pour voir les réactions, sur un titre, porté par vous.
    Ils vous ont dit non ou ne vous ont jamais répondu ?
    En tout cas, merci pour ce débat !

  233. Lili 31. mar, 2016 à 7 h 15 min #

    Désolée mais je comprends l’éditeur. Il vous demande de faire une Scarlett Johannsenn ou une Kate Winslett et vous faites une fille grosse, environ taille 48 ou 50 ? (grosseur d’autant plus accentuée qu’elle a des attaches fines).

    Je dis ça sans juger, je fais du 42 et j’ai souffert de TCA pendant 30 ans. Savez vous que si on met une grosse en couverture de mode, le magazine se vendra beaucoup moins ? Donc c’est facile de critiquer l’éditeur, mais lui il doit vendre et il sait qu’il en vendra moins (c’est prouvé et j’en connais un rayon vu tout ce que j’ai lu sur le sujet des rondes vu mes TCA). Et l’auteur, quel est son désir ?

    Quand l’éditeur vous dit de l’amincir, vous en déduisez qu’il n’aime pas les grosses. Alors qu’il vous dit juste qu’il veut une fille plus mince.

    Désolée mais j’ai vraiment du mal avec ce côté « regarde comme je suis féministe quand je dessine une fille grosse ».
    Car si on regarde dans google Image, on voit quoi exactement :
    TOUTES VOS NANAS SONT SUPER MINCES et blanches. Elles ont toutes des morphologies délirantes. Alors je trouve qu’il a bon dos l’éditeur, le pauvre qui passe au mauvais moment et au mauvais endroit.
    C’est pas un peu hypocrite tout ça ? Opportuniste ? C’est pas pour s’acheter une bonne conscience ? Faire du buzz avec le féminisme ?

    Et là aujourd’hui vous faites une grosse et il faudrait vous remercier ? La grosse que je suis, ça l’a fait sourire d’espièglerie tout ça mais sachez que je ne suis pas dupe. Désolée mais pour moi vous vous trompez de colère.

  234. Emeric 31. mar, 2016 à 7 h 46 min #

    « Le tout en forme » ->  » de toute la liste precedemment indiqué », rien avoir avec une grosse ou quoi…
    Le malentendu de base, pour moi.

  235. Virginie 31. mar, 2016 à 8 h 59 min #

    Bravo et merci ! Ca fait tellement, tellement plaisir de savoir qu’il y a des gens comme vous (=avec du courage, une belle âme, de l’intelligence, de belles convictions et une ténacité sans faille). Vraiment bravo ! et vraiment merci !

  236. Liberty Riveter 31. mar, 2016 à 12 h 29 min #

    Effectivement, il y’a un CRIANT manque de diversité dans le petit monde de l’illustration.

    Cas concret : j’ai choisi d’utiliser des illustrations pour illustrer mes articles. Eh bien, je rame comme pas possible pour trouver des dessins représentant de femmes Noires !!!!!!
    Et encore, dans le lot, trouver quelques dessins de femmes Noires représentant la modernité ( c’est-à-dire pas la Noire, seins nus, vêtue d’un boubou), c’est encore mille fois plus difficile !

  237. Cyrielle 31. mar, 2016 à 12 h 42 min #

    Merci.

  238. Lexi 01. avr, 2016 à 19 h 41 min #

    Quel article passionnant et surtout quel courage… Derrière le crayon une grande et belle personne intelligente allant jusqu’au bout de ses idées.
    J’adore ton site, tes dessins, ta façon de communiquer et tes convictions. Bref, très bonne continuation…

  239. Camille 01. avr, 2016 à 21 h 19 min #

    Décidément j’aime toujours autant ton blog … j’ai beau me dire que tu as raison, moi je n’arrive toujours pas à m’aimer ^^ » » » je ne met que des pantalons et des hauts larges qui descendent jusqu’à mi cuisses parce que je considère n’etre pas assez jolie pour mettre autre chose … Je suis pourtant la première à défendre les filles qui portent ce qu’elles veulent peu importe leur morphologie mais je n’arrive pas à l’appliquer pour moi ^^ » » » … Dommage qu’il n’existe pas un stage d’acceptation de son corps …
    Continus comme ça ! tu gères la fougère !

  240. Steph 02. avr, 2016 à 21 h 19 min #

    Merci pour ce discours sur les morphos différentes et l’idée stéréotypée bien souvent véhiculée autour de nous.
    Félicitation pour avoir pu dire simplement « non » a cette commande.
    Merci et je vais suivre cet article.

  241. pop up 03. avr, 2016 à 11 h 00 min #

    Je pense que ta decision etait la bonne, ce n’est pas par des legislations que l’on change les injustice et inégalités(en tout cas, pas dans un premier temps), mais bien en faisant évoluer les mentalités, et ce genre d’action participe à les faire bouger^^.•
    Mini truc sur l’illu, cela dit, elle me semble très proche d’un look annees 80, et peut etre que cela a pu déranger sans forcément mettre le doigt dessus^^.

  242. Samsha 03. avr, 2016 à 13 h 04 min #

    Un superbe article qui dit tout!! Merci !!!

  243. Laëti 03. avr, 2016 à 16 h 05 min #

    .L.O.V.E.

  244. Dess 04. avr, 2016 à 1 h 04 min #

    Bravo Diglee, ta prise de position est courageuse.
    Et ça m’interroge aussi… J’ai prévu une… danseuse classique comme héroïne de ma BD! Il va falloir travailler dur pour échapper aux stéréotypes!!!

  245. katutita 04. avr, 2016 à 7 h 47 min #

    Bonjour, 1 ère fois que je viens. Merci, merci c’est juste génial ce que vous avez fait et pour les femmes toutes en rondeurs comme moi ça fait du bien.
    J’adore ce que vous faites…je reviendrai.

  246. StephanieGab 04. avr, 2016 à 8 h 44 min #

    Jessica Rabbit a encore de beaux jours devant elle…

  247. Maud 04. avr, 2016 à 9 h 12 min #

    #JeVeuxJusteTeDireMerci ! :)

  248. Murielle 04. avr, 2016 à 13 h 57 min #

    Badass!
    Non tu n’est pas parano, y a encore un sacré boulot à faire concernant l’image de la femme, qu’elle soit visuelle ou sous-jacente (rôle de la femme, sexisme dans nos sociétes, au travail etc).

    J’aime la nana que tu as dessinée, avec la veste d’ailleurs plus que sans. Continue comme tu le sens et j’espère que bientôt, on (la société de manière générale) saura appécier le travail et l’engagement d’artistes comme toi! Go go gooooo!!

  249. Smouik 04. avr, 2016 à 18 h 21 min #

    I <3 Marius… :)

  250. H20 04. avr, 2016 à 20 h 27 min #

    Bonjour Diglee,
    Aujourd’hui, une de mes étudiantes a fait un exposé sur l’influence des normes de beauté et elle a utilisé cette BD pour illustrer son propos. Alors oui,grâce à vous, les choses changent !
    Merci et Bravo.

  251. Paper Aeroplane 05. avr, 2016 à 13 h 18 min #

    j’ai réussis à passer à coté de cet article la semaine dernière (je sais pas comment j’ai fais), et je voulais juste te dire Merci et bravo pour ton courage ! Beaucoup aurait laissé tombé et amincit la fille.. je suis contente que tu ais partagé cette histoire avec nous :)

  252. flo 05. avr, 2016 à 15 h 59 min #

    Je voulais juste dire merci. Ça demande du courage de dire non, mais c’est fondamental et ça m’émeut beaucoup.
    Encore merci.

  253. Boudin 07. avr, 2016 à 9 h 08 min #

    Et ben, quel plaisir de voir cette évolution! J’avais cessé de suivre ton blog avec toutes ses paillettes et ses côtés fifille ou princesse (comme ça que je le voyais à l’époque) et je dois dire que je suis véritablement surprise de voir quelle militante tu es devenue. Ça fait du bien de te lire! Bon courage et merci pour ces changements :-)

  254. Moneypenny 07. avr, 2016 à 10 h 46 min #

    Un grand merci à toi de (nous) rappeler qu’il n’y a pas de vraie femme mais DES femmes, toutes différentes, toutes belles, toutes méritant un peu de respect et d’amour.

  255. Blonde Paresseuse 07. avr, 2016 à 11 h 41 min #

    Courageux de dire non à du boulot.
    Courageux de ne pas renoncer à ce en quoi tu crois.
    Et oui, ça fait du bien. Et oui, j’aimerais bien être aussi bien gaulée que la jeune demoiselle du dessin (mais sans les santiags) (ou alors seulement avec la lingerie)

    Tes aquarelles et autres dessins sont superbes, j’aimerais tellement avoir un dessin de moi, nue, comme ça, si beau. Avec tous mes bourrelets, toutes les bosses, mon gros ventre, celui qui attire tant les caresses de mon amoureux.

    Merci Maureen.

  256. Emilie 07. avr, 2016 à 19 h 10 min #

    Juste MERCI pour ça, du fond du coeur.

  257. Mel 08. avr, 2016 à 14 h 27 min #

    Alors personnellement je ne la trouve pas « trop grosse pour être en couverture », je la trouve « grosse », tout court. Elle n’est certainement pas trop grosse pour être en couverture du moment qu’elle colle au personnage.

    Après, de mon point de vue, les consignes de l’éditeur ne décrivent pas une fille aussi grosse. Il y a tout de même un sacré fossé entre être juste ronde, et grosse voire obèse. De mon point de vue, forte n’a jamais signifié non plus être grosse. La force n’a rien à voir avec la corpulence. T’as des grosses qui sont faibles et des maigrichonnes qui font de l’athlétisme et qui soulèveraient des montagnes.

    En fait, je crois que tu es tombée dans le panneau de la bien-pensance actuelle qui consiste à sortir tous les euphémismes possibles imaginables pour parler de surpoids. Alors tu interprètes « rondeurs » = surpoids, « forte » = XXL.

    J’ose espérer que les gens dans l’édition savent appeler un chat un chat, et que quand ils veulent une héroine en suroids ou obèse, ils sont capables de dire à l’éditrice, « l’héroine est en surpoids », ou bien, « le personnage est obèse ».

  258. nel 10. avr, 2016 à 12 h 16 min #

    Bonjour,

    juste pour dire qu’un article sur cette note est paru sur le dailymail :

    http://www.dailymail.co.uk/femail/article-3530881/Maureen-Wingrove-known-Diglee-slams-publisher-saying-curvy-protagonist-fat-grace-novel-cover.html

    J’étais curieux de voir les commentaires mais tristement il n’y en a que 2 publiés au moment ou j’écris et clairement ils n’ont pas lu la note…

    Bonne journée

  259. Anaïs 11. avr, 2016 à 12 h 02 min #

    Juste WAHOO !!

    Je ne suis personne pour juger les choix des autres mais je trouve que tu as eu totalement raison de ne pas te rabaisser à leur demande !
    Pas mal de gens pensent qu’une image, qu’on voit rapidement, sur un bouquin ou autre n’a pas d’effet … Au contraire … Les livres sont des objets que l’on croise tous les jours, qui sont chez nous ou dans les commerces et une image que l’on remarque, de façon plus ou moins importante, reste dans l’inconscient et fait son chemin … Alors, même si c’est JUSTE un petit roman de romance la couv’ est ultra importante !

    En tout cas bravo, j’ai adoré ta réponse complète ! Ça met du baume au cœur de voir qu’il y’a encore des personnes formidables ( non c’est pas de la lèche, oh ! ) et honnêtes ( ça ne l’est toujours pas ) comme toi qui se battent pour des valeurs d’égalité, de respect et de diversité.

    Merci, merci, MERCI !

    Des bisous d’amour <3

  260. Tylda 12. avr, 2016 à 10 h 20 min #

    Bravo et merci !!!

  261. seb 12. avr, 2016 à 18 h 23 min #

    Très bien raconté et très bonne décision :) Bravo. Les nouvelles générations me semble-t-il sont plus à l’écoute de ce type de discrimination… en tout cas ma fille de 18 ans l’est… concours d’éloquence sur l’égalité H/F, TPE de 1ere sur le sexisme dans les jeux vidéos etc. Bref je lui ai direct envoyé le lien vers cet article.

  262. Hélène 14. avr, 2016 à 15 h 23 min #

    Mais…
    Moi, j’achèterais volontiers un livre avec une couverture comme ça…
    Pourquoi prendre les lecteurs pour des veaux?

  263. Estelle 14. avr, 2016 à 22 h 24 min #

    Merci pour cet article ! C’est un vrai plaisir de voir ton travail évoluer depuis toutes ces années et ça motive un max pour faire bouger les choses <3

  264. Oriane 15. avr, 2016 à 19 h 01 min #

    Je suis d’accord avec toi sur le fond, mais j’ai l’impression que tu te trompes totalement de combat…

    Il FAUT montrer que tous les corps sont beaux, c’est certain ! Mais que vient faire le féminisme là-dedans ? Notamment pour ce qui est de l’obésité, il me semble que ce sont les hommes qui sont le plus stigmatisés au niveau de leur corps. Exemple de phrases que je n’ai jamais entendues :
    « -J’adore un homme bien en chair, qui ne fait pas de sport »
    « -Moi ce qui m’excite vraiment c’est les hommes obèses »
    « Il y a une nouvelle catégorie sur mon site porno préféré, consacré uniquement aux hommes obèses ! »

    Encore une fois, on est d’accord, il faut montrer plus de corps différents, mais maintenant appliquons aux hommes ce que l’on commence à appliquer aux femmes !

    Les hommes minces sont beaucoup plus critiqués sur leur minceur que les femmes minces, et les hommes en surpoids sont pour la société juste bons à jouer aux jeux vidéos dans la chambre de chez leurs parents.

    Les garçons/hommes roux sont rarement jugés séduisants, les hommes vieux sont forcément « dégoûtants », et les hommes dégarnis sont forcément un peu concons et désagréables…

  265. Nina 16. avr, 2016 à 17 h 56 min #

    Votre article m’a beaucoup fait rire et réfléchir. Je suis admirative de votre engagement.

    Cependant, notamment par rapport à certains types de commentaires que l’on croise souvent, j’avais envie d’ajouter quelque chose.

    Je trouve qu’on se soucie trop souvent du stéréotype de « la femme parfaite » et de ce que ça implique socialement pour la femme, et pas assez des stéréotypes « tout court ».
    Il me semble que l’homme est tout aussi victime que la femme du corps unique, du corps parfait auquel on finit par se faire l’obligation de ressembler. Je pense que vous serez d’accord, :c’est aussi ridicule de vouloir que toutes les femmes ressemblent à Scarlett Johansson, que de vouloir que tous les hommes ressemblent à Channing Tatum.
    C’est un peu injuste : si un groupe d’homme fantasment sur une fille canon, nous les trouvons machistes, mais quand une bande de nanas deviennent hystériques en parlant d’un homme musclé, c’est une légitime revanche??? ça n’a aucun sens.
    Arrêtons d’être féministes. Ce n’est pas la femme qu’il faut défendre, mais simplement le bon sens.

  266. Riema 17. avr, 2016 à 14 h 22 min #

    Toutes ces nanas si maigres, si blanches, ne sont-elles pas non plus dénigrées dans ces simples propos ?
    Je suis mince et blanche. Je pèse 46kg pour 1m65, je fais beaucoup de sport, j’ai un corps musclé et fin, et harmonieux. Mais j’ai des complexes aussi, et des défauts.
    Et lire tous ces articles sur le fait de devoir accepter les femmes « grosses », tous ces mannequins grandes tailles… De blâmer ces couvertures photoshoppées, ces mannequins trop fins, aux jambes trop grandes, à la taille de guêpe, de blâmer tout cela, c’est vous rabaisser au même niveau que l’éditeur : vous blâmez cette « infime » (?) population fine ? Vous les dénigrez, vous leur en voulez d’être ce qu’elles sont, de représenter l’idéal féminin à notre époque (je ne cautionne en aucun cas, c’est simplement un fait).
    Or ai-je le choix d’avoir une morphologie fine ? Ai-je le choix de m’empiffrer encore et encore sans jamais grossir ?
    Ai-je eu le choix d’avoir entendu pendant de longues années que j’étais anorexique ? Que c’est dingue mes cuisses ne se touchent même pas ! Ai-je eu le choix d’être traitée d’ANOREXIQUE ? L’anorexie est une maladie mentale dois-je le rappeler.
    Alors faire culpabiliser ces filles fines au profit de ces femmes plus en formes, est-ce judicieux ou n’est-ce pas tout aussi stupide ?
    Laissons chaque corps à sa place. Chacun est différent, chacun a ses qualités, chacun a ses défauts.
    Il faut cesser ces comparaisons, à la fin c’est fatiguant.

  267. Chewbacca 18. avr, 2016 à 15 h 20 min #

    Salut Diglee,
    En plus de te remercier pour ce merveilleux article, je voudrais te demander pourquoi est-ce que je n’arrive pas à voir la capture d’écran à la fin de l’article. Au est si tu veux viens voir mon blog: supermiaou.unblog.fr
    Voilà.
    Bisous.

  268. Chewbacca 18. avr, 2016 à 15 h 55 min #

    Franchemen, plus je relis ce post, plus je trouve que ce que tu fais est exemplaire et c’est dommage que des gens pensent que les personnes différentes ( avec des formes, couleurs…) ne méritent pas d’être traité comme les autres, et plus je relis ton post plus je me dis que les personnes qui ont un problème avec le fait que je sois plus ronde que d’autres et ben il ont qu’à aller se faire voir tous autant qu’ils sont.
    Merci.

  269. Romanemone 18. avr, 2016 à 19 h 45 min #

    Juste BRAVO!

  270. Cloé 19. avr, 2016 à 17 h 00 min #

    Bonjour tout le monde :)
    Tout d’abord merci Maureen pour cet article super intéressant, je t’ai découvert sur madmoizelle, je n’ai encore jamais laissé de commentaire, mais là j’était conquise et je tenais vraiment à te remercier. Te remercier d’avoir eu l’audace de dire « non » à ces diktats de la « femme parfaite », te remercier d’avoir partagé cette histoire avec nous, mais surtout de célébrer la divesité des corps. En temps que femme (et j’imagine que ce n’est pas tojours façile pour les hommes), j’ai beaucoup de mal à accepter mon corps. On voit des corps minces, lisses mais surtout retouchés PARTOUT. C’est assez usant et j’attends avec impatience le jour où enfin, on verra des vraies femmes, d’un autre point de vue que celui des publicitaires.

  271. Agnès 20. avr, 2016 à 14 h 06 min #

    //mode Troll on :
    Non mais tu te rends pas compte du mensonge que tu as pu dessiner : un fille plantureuse qui a trouvé des vêtements qui lui vont bien ! C’est juste pas possible quoi, faut arrêter de mentir aux gens, une fille qui n’a pas une taille mannequin a toujours 30cm de pantalon qui traîne par terre et un T-shirt qui flotte autour de sa taille en style cache-bourrelet ! M’enfin !
    // mode Troll off
    Félicitation et merci pour ton courage et ta révolte.

  272. Jo 23. avr, 2016 à 9 h 26 min #

    Tout ce que tu dis est tellement juste et beau, merci !! J’ai l’impression que les choses commencent à changer dans notre société, rien que le fait d’avoir mis des noms sur des comportements (raciste, puis homophobe, plus récemment grossophobe, etc) ça nous aide à les combattre. J’admire beaucoup la façon dont, calmement, tu as refusé de plier. Bravo, tu le sais sûrement mais je te le dis quand même : tu rends l’humanité meilleure :) bisous

  273. Sébastien Drouin 24. avr, 2016 à 18 h 54 min #

    J’avoue que je trouve ta réaction un peu démesurée par rapport à la situation. Non pas que je ne comprenne pas les valeurs qui t’animent ! Je m’explique.

    Moi-même indépendant, consultant en communication, je n’aime pas travailler à contresens de mes convictions. Ainsi, en bon catho, végétarien et personne très engagée que je suis, je refuse alors les clients qui pourraient être liés à l’exploitation animale, les jeux d’argents, la pétrochimie et j’en passe, la liste est longue ! C’est sur que ça limite grandement mes possibilités de développement, mais ça me va bien.

    Si par contre j’accepte un client dont la demande peut éventuellement dériver en cours de route, j’accepte alors aussi le fait qu’à un moment je doive faire un choix : me plier à sa demande ou cesser la collaboration et je n’en ferai pas un plat. Je tente la pédagogie une fois, deux fois, et je me plie ou passe à autre chose si ça ne fonctionne pas. Ca sera pas la première fois, ni la dernière.

    Enfin, pour rentrer un peu dans le débat, l’amincir n’était pas, à mon sens, en faire une Barbie. Elle conservait des formes dans la version alternative que tu présente – bien que la notion de forme peut être subjective – sans ressembler à Scarlett.

    Tu as bien sur eu raison de leur faire part de tes suggestions, mais ils restent et demeurent les commanditaires. Par ailleurs, ils sont tout autant en droit d’avoir un avis. Objecter un « mais » peut être légitime : c’est leur droit d’avoir une vision différente de la tienne. Je trouve un peu délirant de vouloir forcément placer les gens dans une case des « on veut des femmes grosses » ou « on veut des femmes maigres ». Il y a pourtant tant de corps différents, tu le démontre toi-même, et tu en proposais quand même un avec la version alternative qui n’entre pas dans les canons de la mode et était plutôt chouette sur ce que ça véhiculait. Ce n’est bien entendu que mon avis.

    Et s’il faut être une femme ou gros pour être légitime de parler du sujet, je précise qu’ayant souffert d’avoir été bouboule malgré moi quand j’étais gamin, bien que je ne sois pas une femme, je parle quand même du sujet en sachant un petit peu de quoi il en retourne.

  274. Rei-hina 24. avr, 2016 à 21 h 41 min #

    non mais c’est vrai quoi, c’est mieux sans la veste !

    ah c’est pas ça le problème ? pourtant la description n’a jamais parlé de personne mince, mais de quelqu’un de « rock » (non ? d’ailleurs version minijupe c’est moyen :d les santiags aussi d’ailleurs…)

    bon sinon juste pour dire, que ça fait plaisir de voir que vous ne vous laissez pas marcher sur les pieds ni dicter ce que vous voulez représenter x) (girl powaa ! comme dirait l’autre)

    et oui les défauts (tout comme les qualités d’ailleurs) font la beauté d’une personne, personnellement j’aime les traits de « travers »

  275. lafleurbleu 25. avr, 2016 à 16 h 38 min #

    Salut je viens de découvrir ton blog il y a pas longtemps et bein je suis époustouflée par ton travail et par ton courage pour avoir refuser ce travail quitte à te mettre à dos l’éditeur. Donc bravo.

  276. Nadège 25. avr, 2016 à 23 h 26 min #

    MERCI.

  277. Maria 26. avr, 2016 à 19 h 43 min #

    Bravo !

  278. diglee 27. avr, 2016 à 21 h 00 min #

    @Riema: je suis tout à fait d’accord, et c’est précisément dans ce sens que je veux faire avancer le débat. Cessons de divulguer une idée de modèle unique, qu’il soit mince, gros, blanc ou autre: les corps sont multiples, les beautés aussi. ;)

  279. charlotte 02. mai, 2016 à 16 h 52 min #

    Génial !!

  280. Lyk 04. mai, 2016 à 7 h 44 min #

    Bravo!

    Sans des valeurs on va pas très loin dans le travail ni la vie!

    Il faut plus de filles comme toi, pour « stand up » contre cette industrie!

    Merci!

    Sinon, j’ai aussi pas trouvé le TED de Penelope, pourrais tu partager un lien?

Trackbacks/Pingbacks

  1. #TuPeuxJusteChanger, l’illustratrice Diglee tape du poing sur son blog après des échanges avec un éditeur | Presse Algérienne - Revue de Presse et Journaux en Algérie - 29. mar, 2016

    […] de sourds qui en dit long sur la représentation du corps des femmes aujourd’hui encore. Comme elle le raconte sur son blog, Diglee, illustratrice reconnue, a accepté début 2016 de dessiner la couverture d’un roman […]

  2. Attention Coup de coeur… – Petit four et talon haut - 30. mar, 2016

    […] suis tombé sur son article coup de gueule ici et comment dire… j’ai eu envie de le faire lire à la terre […]

  3. L'illustratrice Diglee dénonce les diktats de la beauté dans l'édition – MediaVor - 30. mar, 2016

    […] de Diglee, dénonce « la grossophobie latente » et « le problème du modèle unique dans le monde de l’image » dans un post de blog et une « lettre ouverte aux éditeurs qui ont […]

  4. 30 mars 2016 | La CLEF - 30. mar, 2016

    […] la grossophobie d’une maison d’édition, extraits de courriels à l’appui.  Cliquez ici pour y […]

  5. Pause douceur #5 – Les tribulations d'une loutre lectrice - 30. mar, 2016

    […] Le problème du modèle unique dans le monde de l’image : Ce post de Diglee a fait pas mal de bruit sur les réseaux sociaux, et je ne me voyais pas ne pas l’intégrer à cette pause douceur (y’a beaucoup de négations dans cette fin de phrase…). Je le trouve vraiment brillant, et extrêmement bien fait. J’y ai appris des choses (le monde de l’édition m’effraie), et je pense que tout le monde peut y trouver son compte. Allez le lirez, allez, zou ! […]

  6. Qu’est-ce qui cloche chez moi ? | Magie blanche - 30. mar, 2016

    […] des normes intégrées et implicites, ainsi que des rapports de domination. Si on est une femme, il vaut mieux être mince. Si on est un homme, il vaut mieux être viril. Il existe tout un arsenal d’injonctions […]

  7. Mes complexes, mes contradictions - Ele Nuki - 31. mar, 2016

    […] magazine féminins qui me somment de maigrir avant l’été, je tombe sur le magnifique post de Diglee. Dans son article, l’illustratrice nous raconte comment elle a perdu un travail car elle […]

  8. Du bodyshaming, patriarcat et autres – the sun's gone wibbly - 05. avr, 2016

    […] les mots justes, on trouve du soutien partout. Et ça fait du bien. J’écris car le récent post de Diglee sur cette réalité affligeante m’a bien […]

  9. Youtubeuses : entre bodyshaming et vidéos vraiment drôles – eyezopentod - 15. avr, 2016

    […] « ronde » alors qu’elle est grosse, lorsqu’on demande à Diglee de ne pas dessiner un personnage féminin rond alors qu’il était précisé dans la commande qu…. C’est aussi dire à quelqu’un qu’il est trop maigre, qu’il devrait manger. […]

  10. Geekette & Pop Culture (3) | Smells like Chick Spirit - 02. mai, 2016

    […] un tout autre style, j’ai beaucoup aimé l’article dessiné de la talentueuse Diglee qui nous explique ses déboires avec une maison d’édition et en […]

  11. Mes favoris de mars et avril 2016 - 05. mai, 2016

    […] deuxième article est un article de Diglee, « Le problème du modèle unique dans le monde de l’image« . Ça parle de grossophobie et c’est vraiment très intéressant. J’ai […]

  12. Découverte de 5 articles ! - 12. mai, 2016

    […] d’autre facteurs que je ne connais pas. C’est ce dont parle Diglee dans son article « Le problème du modèle unique dans le monde de l’image ». Ce que j’ai aimé dans cet article c’est qu’elle raconte une de ses propres […]

Laisser un commentaire