Archive de l'Auteur

Diglee et Colère

diglee_colere-totebag

diglee_colere-totebag2

diglee_colere-totebag3

diglee_colere-totebag4

diglee_colere-totebag5

harcelement de rue-diglee

EDIT: Je dis dans l’article que Laura a monté ça toute seule, mais en tout, les filles sont 10 dans l’Association. Coeur sur elles <3

Je suis d’autant plus heureuse que ce tote bag sorte ce vendredi, que cette précédente semaine internationale contre le harcèlement de rue s’est achevée sur une bonne nouvelle.

J’en parlais sur ma page Facebook ce vendredi, forte du verdict rendu jeudi par le Haut Conseil à l’Égalité Entre les Hommes et les Femmes, qui rapporte que 100% des femmes ont bien été victimes de remarques, injures, attouchement ou commentaires sexistes dans les transports en commun parisiens (on imagine le bilan dans tout le reste de la France…).
Un constat glaçant qui permet de mettre des mots sur le gros malaise que ressentent les femmes dans les lieux publics, à plus forte raison les métros. D’ouvrir les yeux sur ce qui nous paraissait « normal » parce que quotidien, et de le combattre plus efficacement

Presque un an après mon post sur le harcèlement de rue, je vois enfin des mesures être prises, et c’est un sentiment nouveau, un peu flippant et excitant à la fois. Je me dis qu’en fait, les choses peuvent bouger. Rien n’est figé dans le marbre, et même des petits dessins peuvent aider à bousculer un peu les choses.

Tant que je suis là, toute contente de poster, j’en profite pour vous partager la super affiche réalisée par le Collectif  « Stop Harcèlement de rue »,  (qui a déjà bien fait le tour du web depuis quelques jours), qui reprend les codes de la campagne actuelle de la RATP « restons civils ».
La RATP représente par des animaux humanisés divers comportement incivils, et vise (je cite) à faire de la pédagogie autour du « bien voyager ensemble ».
On a donc un éléphant qui bloque la sortie des voyageurs devant la porte de la rame, une poule qui caquète au téléphone et gêne les voyageurs, un paresseux qui prend toute la place dans une wagon plein, une tortue qui gêne avec son sac à dos, des inséparables qui bloquent le passage dans les escalator, et un phacochère qui mange et sali tout le wagon etc etc.

visuels_incivilites

Outre quelques stéréotypes parfois moyens dans le choix des animaux, je salue évidemment l’initiative.
Respecter les autres dans les lieux publics me semble indispensable (ouais, je suis de celles qui râlent quand on me bloque la sortie d’un wagon « Mais met-toiiii sur le côtééé BORDEL!! » )

Mais dans cette campagne, je remarque surtout qu’il y a un GROS ABSENT : le frotteur. 

Celui qui se colle derrière vous pour vous palper, qui profite de la foule pour venir coller son érection sur votre cuisse ou laisser traîner sa main sur votre fessier (vécu, vécu et vécu, raconté des centaines de fois dans mes commentaires ici et dans mon entourage). Le fléau des transports pour beaucoup de (toutes les?) nanas ne semble pas exister aux yeux de la RATP plus concernée par la grenouille qui saute par dessus le tourniquet (acte incivique, certes, mais en quoi gêne t’il les autres passagers?….) (bref).

Le collectif a donc décidé de réunir plusieurs créatifs pour parodier façon coup de poing ces campagnes RATP, en y ajoutant le prédateur manquant.
Plutôt que de céder à la facilité de faire un vieux porc immonde, ils ont choisi de représenter le frotteur en crocodile, clin d’œil à Thomas Mathieu qui combat le sexisme ordinaire dans son blog et livre « projet crocodiles ».

stop harcelement de rue 2

Voilà, sur ce, je vous laisse savourer votre lundi, et je vous reparle bien vite.

Love,
Diglee

Lire l'article entierCommentaires { 49 }