Archive de l'Auteur

Stop Harcèlement de rue

harcelement-de-rue-diglee-1
harcelement-de-rue-diglee copie
(c’est quoi le slut shaming? Clique)

harcelement de rue-diglee-4-bis

harcelement-de-rue-diglee-3-1

 

harcelement de rue-diglee-4
harcelement-de-rue-diglee-5
harcelement de rue-diglee-6-1
harcelement de rue-diglee-6-é
harcelement de rue-diglee-7

harcelement de rue-diglee-8

 

 diglee-mad- 

harcelement de rue-diglee-9
harcelement de rue-diglee-10

 

L’article que j’ai écrit sur Madmoizelle raconte comment j’ai récemment répondu à différentes agressions verbales sexistes et/ou sexuelles (grâce notamment aux conseils du blog « Projet Crocodiles »), et vous pouvez le  lire ici.

Voilà.

Cette (première?) petite mise au point me semblait nécessaire.
Ceux qui me connaissent dans la vie savent que je suis intransigeante dès qu’il s’agit de l’égalité homme-femme. Je pourrais en parler des heuuuuures, toujours plus choquée quand je me confronte à des gens qui assènent que l’homme est « biologiquement différent de la femme » (Catherine Vidal -et la NEUROBIOLOGIE- ne semblent pas de cet avis…) et se servent de cet argument pour excuser des comportements gravissimes.

Je ne me sens pas tant « femme » qu’ « individu », et ça me va très bien comme ça.

Alors quand je subis des situations injustes liées à mon sexe, je suis colère colère COLÈRE. Dans mon couple, c’est Pierre qui cuisine et moi qui paie les restaus. Entre autres. Et nous sommes heureux comme ça. Tout ça, mes proches le savent. Ma connerie, c’est de ne pas vous le dire, à vous, là, qui me lisez. Ne pas débattre avec vous de ce qui me froisse, me débecte, me chiffonne, et de ce pour quoi je m’investis de plus en plus chaque jour, c’est con.

Qu’on soit clair: les hommes, je les aime. Alors m’entendre dire « les hommes ont envie de sexe tout le temps, les exciter dans la rue, se faire belle, c’est chercher leur attention », ça me  fait HURLER  froisse pour les femmes, mais aussi , putain, pour LES HOMMES!
Parce que non non, je vous rassure, les hommes ne sont pas des animaux sans éducation qui ne pensent qu’au sexe (et même si c’était le cas, le soucis serait culturel, mais certainement pas biologique: donc pas irréversible).
Et, non, non plus: les femmes ne sont pas des objets de convoitise n’attendant que la validation masculine pour se sentir valorisées.

AU SECOURS. 

Alors pitié, vous les hommes, ouvrez-la aussi! Que moi je dise « non, les hommes ne sont pas tous comme ça », ça n’a aucun poids. Je le sais, je le vois chaque jour, j’ai bien compris que « l’homme » en soi n’est pas le problème. Le problème, c’est la représentation que l’on se fait des sexes et de leurs (soit-disant) caractéristiques.

Je reste persuadée que la meilleure façon de dénoncer une injustice, c’est d’abord de prouver qu’elle existe.

Et quand je vois la teneur de certains commentaires (que je ne modère pas, parce qu’ils desservent leurs auteurs plus qu’il ne leur rendent grâce…), je me dis qu’il y a encore du boulot.

Je vous invite donc à rendre vos messages de soutien PUBLICS, pour que votre parole, femmes et hommes concernés, soit entendue.

harcelement de rue-diglee

Love,
Maureen

 

Share on TumblrShare via email
Lire l'article entierCommentaires { 974 }